Bon retour en France Charlotte!

--

Date: 14 juillet 2014
Auteur: Daniel Nadeau

Il y a deux ans, le Cabinet de relations publiques et de communication Nadeau Bellavance faisait une grande acquisition parmi son personnel. Charlotte Rocher a joint l’équipe tout en douceur, mais avec la ferme détermination à comprendre son nouvel univers. Ce fut une expérience enrichissante tant pour elle que pour l’ensemble des membres de notre équipe.

Charlotte a vite pris le rythme de travail nord-américain et elle s’est fort bien adaptée à la tonalité des relations de travail du Québec tout en apprivoisant la familiarité des relations entre les gens qui sont plus souvent au Tu qu’au madame et monsieur le client.

Il était convenu dès le départ que Charlotte devait retourner dans son pays deux ans après son arrivée. Je ne vous cacherai pas que j’ai parfois souhaité dans mes rêves les plus fous que cette jeune Française adopte le Québec comme milieu de vie permanent et reste le plus longtemps possible chez-nous, car elle est vite devenue indispensable.

Depuis ce matin, nous ne verrons plus cette silhouette aux allures fragiles de Charlotte dans nos bureaux. Plus de Charlotte pour répondre aux appels téléphoniques, plus de Charlotte pour nous faire part des derniers soubresauts de la politique française et plus de Charlotte pour servir avec efficacité et professionnalisme nos clients. Nous vivons un autre deuil avec son départ.

Conscient de cette réalité, je présentais toujours Charlotte Rocher comme une employée ayant une date de péremption. J’entendais par là que la date de son départ était déjà inscrite dans son parcours québécois et que bientôt elle me ferait part de son retour en France. Ce qui fut.

Charlotte nous laissera un héritage d’une jeune Française amoureuse de son pays et curieuse du nôtre. Une jeune femme professionnelle et rigoureuse qui faisait preuve d’une discipline de fer et d’un sens de responsabilités peu commun chez une jeune femme de cet âge. Dans notre intimité, je l’affublais souvent du qualificatif de vieille âme pour traduire cette maturité impressionnante pour une jeune femme de 26 ans.

Charlotte, tu nous manqueras. Tu manqueras à nos clients et à nous, tes collègues, devenus sous l’effet de ton charme irrésistible tes amis.

Nous te souhaitons une bonne route dans ton nouvel emploi à Nantes en France et nous nous consolons en sachant que dorénavant le Québec compte une voix de plus en France pour mieux faire comprendre nos réalités à nos cousins français. Cette voix forte sera la tienne Charlotte…

Charlotte Rocher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *