Comment gérer ses nouvelles?

--

Date: 30 juin 2015
Auteur: Daniel Nadeau

J’ai longuement évoqué dans des billets précédents sur ce blogue les mutations profondes qui changent aujourd’hui notre façon de nous informer et forcément les modes d’exercice de la fonction des professionnels de relations publiques. Je n’ai pas l’intention de revenir sur ces questions aujourd’hui. Qu’il me suffise de rappeler que tous ces changements demandent plus que jamais au professionnel de relations publiques qu’il se donne un bon plan d’intervention pour être assuré que sa nouvelle soit reprise dans les médias.nouvelles

La première tâche est de trouver le bon angle de la nouvelle, « l’accroche-attention » ou si vous préférez la question fondamentale : « What’s the hook? »

Quelle est notre différence?

Nous sommes experts de quoi?

Qu’est-ce qui fait de nous les meilleurs parmi nos concurrents?

Quelle est notre « proposition originale »?

Qu’elle est la nouvelle? Est-elle d’intérêt public? Qui cela concerne-t-il? Qui cela peut-il intéresser? Comment cette nouvelle influera-t-elle la vie des gens? La vie de qui? Combien de personnes peuvent être affectées par notre annonce?

Cette nouvelle est-elle d’intérêt local ou national?

Une fois que nous avons réponse à ces questions, nous pouvons choisir les médias qui seront ciblés par notre intervention. Nous nous interrogerons sur les auditoires de chaque média ou les plates-formes de communication retenue? Nous adapterons notre format de nouvelle pour chaque média.

Nous nous demanderons aussi quel média est le plus porteur pour notre nouvelle.

Puis, nous nous interrogerons sur la nouvelle elle-même. L’histoire que nous allons raconter. Par exemple, un changement faisant état de l’élargissement de nos heures d’ouverture sera une bien meilleure nouvelle si notre communiqué est accompagné de témoignages de clients qui se réjouissent de cette nouvelle pratique. Il faut aussi chercher à inscrire notre nouvelle dans les tendances du marché ou de ce qui se dit et s’écrit dans les médias.

Bref, gérer une nouvelle que nous voulons partager demande une expertise importante ainsi qu’une connaissance approfondie du monde des médias et de leur fonctionnement. Il faut connaître les us et coutumes de chaque média et comprendre comment la nouvelle cheminera dans chaque organisation avant de parvenir au consommateur.

Bien sûr, utiliser des réseaux existants ou des plates-formes des autres n’est pas un frein à utiliser votre propre site Web pour partager votre nouvelle. D’ailleurs, ce qu’il faut comprendre c’est que votre site Web avec une communauté en santé est en soi un média. Utiliser les autres médias et les autres sites Web pour renforcer votre message ne peut qu’augmenter votre crédibilité. Pour autant, il ne faut pas négliger de performer dans vos relations publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *