L’imprimé dans nos stratégies de communication

--

Date: 7 juillet 2015
Auteur: Daniel Nadeau
impression

Source: PréciGrafik

Pour plusieurs personnes, la conception graphique et l’impression de documents ou de brochures dans le cadre de campagnes d’activités de communication sont un mal nécessaire et elles occasionnent des coûts importants. C’est pourquoi les sites Web et la possibilité de mettre des documents en ligne apparaissent pour plusieurs comme une aubaine. C’est une grave erreur stratégique de penser ainsi.

Communiquer c’est utiliser une variété de moyens pour faire connaître un message auprès de publics cibles. Le choix de la plate-forme utilisée ainsi que le format des outils de communication privilégiés ne doivent pas être pensés en fonction de leur coût de production, mais de leur efficacité. Prenons un exemple si vous le voulez bien.

Une organisation décide de tenir une journée porte ouverte de ses installations, lesquelles couvrent plusieurs hectares. Disons que c’est un complexe industriel automobile où se retrouve une chaîne de montage comportant plusieurs étapes soit la fabrication des pièces, l’assemblage des pièces à un châssis, la pose du moteur et de la transmission, la pose des équipements spécialisés par exemple un toit ouvrant et l’esthétique : la peinture et la pose des équipements intérieurs.

Pour la visite, il est possible d’imaginer un guide pour un certain nombre de personnes qui donnera des explications permettant de bien comprendre le processus de fabrication. Dans un tel cas, nul besoin d’un imprimé qui explique ce que le guide va dire tout au long de la visite. Si dans le même cas, le guide est remplacé par un audioguide alors il sera tout indiqué de fournir aux visiteurs un imprimé permettant de résumer les principales explications avec une carte des lieux pour l’aider à s’orienter durant sa visite. Dans un cas, l’imprimé est essentiel et dans l’autre il est inutile.

C’est un peu le même phénomène qui se produit lorsqu’une stratégie de communication est tracée. Ainsi, il est très possible de remplacer des catalogues de produits imprimés destinés aux consommateurs par un catalogue de produits en ligne. Cela économisera des coûts d’impression. Néanmoins, il serait judicieux dans une telle éventualité de promouvoir par un imprimé le site où se trouve le catalogue pour assurer sa notoriété. Pour chaque foyer dans le marché cible, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour y ajouter une promotion permettant aux clients et aux futurs clients d’obtenir un rabais à leur première commande par le catalogue en ligne grâce à un numéro de code qui se retrouve sur le carton distribué par Postes Canada? Plus encore, si les produits s’adressent à une clientèle aisée financièrement, il est possible grâce au croisement des zones géographiques et du rôle d’évaluation immobilière d’une ville de cibler les quartiers en fonction de la valeur des maisons dans un quartier donné. Non seulement cela permet de faire des économies quant aux frais postaux, mais également quant au nombre de cartons imprimés.

Contrairement à ce que bien des gens pensent, l’imprimé n’est pas devenu inutile dans des campagnes de communication ou de marketing. Il est simplement devenu un outil plus efficace.

Faire des économies c’est bien, mais être plus efficace c’est mieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *