Nos vies privées menacées?

--

Date: 2 septembre 2015
Auteur: Daniel Nadeau

Les problèmes du piratage des données du site de rencontre adultère Ashley Madison viennent rappeler de façon spectaculaire que notre vie privée est menacée de plus en plus par l’invasion des technologies et du Web. Le fait que des gens vivent la honte d’être démasqués par leurs conjoints pour avoir fréquenté un site Web ouvertement dédié à la pratique de l’adultère devrait en faire réfléchir plus d’un sur la sécurité de nos données personnelles sur le Web.

Le site Ashley Madison c’est une chose, mais croyez-vous que cela soit différent pour nos données financières personnelles détenues par les gouvernements, les banques? Que penser des informations encore plus sensibles liées à l’utilisation de montres intelligentes contenant des données sur notre santé comme nous le propose le produit d’appel Apple Watch?vie privée en ligne

La question de la protection des vies privées est au cœur de la nouvelle civilisation 2.0. De tous les côtés, on peut à juste titre sentir une part de nous échapper à notre contrôle.

Au cœur de la présente campagne électorale fédérale, un sujet peu discuté ou discuté de façon pharisienne, mais qui devrait faire l’objet d’un débat plus soutenu est la Loi C-51 qui permet à l’État canadien de s’introduire dans la vie privée des Canadiennes et des Canadiens au nom du sacro-saint principe de la sécurité nationale et de la lutte au terrorisme. Déjà que notre puissant voisin américain avec la NSA ne se gêne pas pour écouter toutes nos conversations privées, et ce partout dans le monde.

Plus que jamais, les nouvelles technologies de l’information mettent à mal notre vie privée et le scandale d’Ashley Madison plutôt que d’être perçu comme un malencontreux incident devrait plutôt être vu pour ce qu’il est : le début de la fin de la vie privée des humains à l’ère de la civilisation 2.0…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *