DAS AUTO ou DAS BERTUG UMGEBUNG

--

Date: 24 septembre 2015
Auteur: Daniel Nadeau

Impensable. L’un des plus grands constructeurs mondiaux de l’automobile. La fierté de l’ingénierie allemande vient de se faire prendre dans un stratagème frauduleux de logiciels de test de leurs véhicules en ce qui a trait aux normes environnementales de plusieurs pays, dont les États-Unis, le Canada et de plusieurs pays européens. La marque Volkswagen connue depuis quelques années chez nous par le slogan accrocheur DAS AUTO et la ritournelle publicitaire YA YA YA, un véritable vers d’oreille, vient d’en prendre pour son rhume.voiture volkwagen

Il est tôt encore pour comprendre les dommages causés à la marque Volkswagen dans le monde par cette crise sans précédent. Bien sûr, l’action a chuté en bourse, des sommes importantes ont été mises de côté pour payer les amendes, dédommager les consommateurs et les concessionnaires. Il y aura des recours collectifs chez nous comme ailleurs. Des années de plaisir pour la haute direction de cet important manufacturier automobile.

Il est clair que l’on est face à une crise qui jusqu’ici a été gérée prudemment. Peut-être trop? L’avenir nous le dira. Le président a fait face à ses responsabilités en diffusant une vidéo où il a reconnu les faits allégués par l’EPA américaine, mais sans nous en dire ni l’ampleur et surtout sans explications. Il est à parier que ce n’est pas ce dirigeant qui nous donnera des explications, car sa tête va tomber rapidement. Dans une crise de cette ampleur, il faut rapidement identifier un coupable et le jeter en pâture aux lions de l’opinion. Ce sera cependant bien peu par rapport à ce qui nous est révélé.

Il faudra bien que le plus important manufacturier nous aide à comprendre ce qui est arrivé et surtout pourquoi cela est arrivé. Est-ce une stratégie consciente de l’entreprise pour être en mesure de faire face aux normes environnementales de plus en plus exigeantes tout en offrant des véhicules à prix compétitifs à ses différents marchés? Est-ce que cette pratique est répandue parmi tous les manufacturiers d’automobile ou Volkswagen est un cas d’espèce?volks sales

Il faut que Volkswagen s’explique et nous aide à comprendre tout en assumant ses responsabilités. Malheureusement pour l’entreprise, on ne peut, à la lumière des faits devant nous, croire à une erreur ou encore à un geste isolé de l’un ou l’autre de ses dirigeants. C’est un stratagème qui a profité à l’ensemble des actionnaires de cette entreprise. Les actionnaires étaient-ils au courant? Par exemple, la direction de Porsche le savait-elle? Porsche pratique-t-elle les mêmes stratagèmes pour ses voitures?

Cette crise sans précédent nécessite une gestion de crise sans précédent. Outre les explications, il faudra aussi rassurer son réseau de concessionnaires et regagner la confiance des consommateurs et des clients. La pente semble bien abrupte aujourd’hui. Les plus grands gagnants seront peut-être les communicateurs, les spécialistes de relations publiques et les publicitaires. Il y aura de gros budgets à venir pour cette entreprise pour refaire une santé à sa marque. Ce n’est cependant pas gagné que cela donne des résultats et que Volkswagen retrouvera la légitimité de dire DAS AUTO YA YA YA. Pour le moment dans l’esprit de tous, Volkswagen c’est plutôt une vaste fraude environnementale : DAS BERTUG UMGEBUNG…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *