La publicité électorale fédérale 2015

--

Date: 29 septembre 2015
Auteur: Daniel Nadeau

La campagne électorale bat son plein au Canada. À trois semaines du vote, cette longue campagne électorale semble avoir pris son envol avec le débat de Radio-Canada/ La Presse. Vous aurez aussi sans doute remarqué que les principaux partis, les conservateurs, les néo-démocrates et les libéraux ont de plus en plus de publicités sur les ondes de nos télés et nos radios.

Ce qu’il y a de remarquable avec ces publicités au Québec, c’est que le ton est plus dur, plus agressif que dans les publicités diffusées ailleurs au Canada. Dans la publicité du Bloc québécois et des conservateurs, le NPD de Thomas Mulcair est la cible. Devinez le thème exploité dans ces publicités : la peur du niqab.

Quant à eux, les néo-démocrates n’ont pas hésité à diffuser une publicité qui présente la galerie des conservateurs accusés, condamnés ou faisant l’objet d’une enquête. Il reste cependant que la publicité vedette des néo-démocrates est celle où l’on présente leur chef comme un digne représentant de la classe moyenne.

Quant à eux, les libéraux présentent Justin Trudeau, ses objectifs et ses candidats. Une publicité purement positive.

D’ailleurs c’est là le trait singulier de la publicité électorale dans cette campagne de 2015. Le ton est généralement positif et constructif. On vise plutôt à bâtir la crédibilité du candidat ou du parti qu’à détruire l’adversaire.

Autre fait à noter, c’est le Web qui sert de tremplin aux publicités négatives et non pas les médias traditionnels. Faut-il y voir le fait que les médias sociaux et le Web sont de meilleurs supports de discours négatifs et destructeurs que les médias traditionnels. J’oserai parier que oui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *