Cette fois, les sondages disaient vrai!

--

Date: 22 octobre 2015
Auteur: Daniel Nadeau

Durant la campagne électorale qui vient de s’achever au Canada, il y a eu de nombreux sondages d’opinion qui ont été publiés. Dans un billet récent sur ce blogue, j’ai même évoqué le fait qu’il ne fallait pas toujours se fier aux sondages et qu’à certaines occasions les sondages étaient dans le champ. J’expliquais ce phénomène par certaines erreurs méthodologiques, mais aussi par la difficulté de pouvoir s’appuyer sur un échantillon fiable.Les sondages disaient vrai...

Faire amende honorable

Au terme de la présente campagne électorale, il faut faire amende honorable et dire que pour la très grande majorité des cas, les sondages disaient vrai cette fois. L’un des meilleurs résultats de prédiction des résultats de l’élection appartient à la firme Léger de Montréal. Le sondage Léger prévoyait le 17 octobre dernier les résultats suivants au Québec : PLC de Justin Trudeau 31 %, NPD de Tom Mulcair 25 %, le Bloc de Gilles Duceppe, 23 % et le Parti conservateur de Stephen Harper 20 %. Malgré un fort taux d’indécis, un électeur sur trois, les résultats de l’élection se sont situés dans la marge d’erreur de 3 % ou presque. Les résultats ont été de plus de 4,7 % pour les libéraux, de plus de 4/10 de 1 % pour le NPD, de moins 4 % pour le Bloc et de moins 4 % pour les conservateurs.

La vague libérale…

Sur le plan national canadien, Léger a obtenu de meilleurs résultats alors qu’il a prédit 38 % aux libéraux contre 39,5 % comme résultat, 30 % aux conservateurs par rapport à 31,5 %, 22 % au NPD pour ses résultats réels de 19,7 % et 6 % au Bloc par rapport à 4,7 %. Le parti vert a obtenu quant à lui de meilleurs résultats que ce que lui prédisait ce sondage avec 2,3 % au Québec alors que l’on prévoyait 1 % et un peu moins bon à l’échelle nationale avec 3,4 % comme résultat réel contre une prévision de 4 %.

Toutes les maisons de sondage avaient noté une remontée des libéraux dans les dernières semaines et une chute du NPD dans les intentions de vote. La vague libérale a même été évoquée par Jean-Marc Léger au tout début de la soirée d’élection, avant les premiers résultats. Il n’y a pas de doute possible cette fois les sondages disaient vrai.

La question qui reste est la suivante : les sondages ont-ils influencé le vote et cela est-il souhaitable? Le débat est ouvert…

ERRATUM

Dans mon billet sur les soirées électorales, avant-hier, j’ai par mégarde écrit que Radio-Canada avait gagné le concours de l’annonce la plus rapide pour l’identité du gouvernement, ce qui était vrai et pour son caractère majoritaire, cela était une erreur. C’est TVA qui a annoncé en premier que le gouvernement libéral de Justin Trudeau serait majoritaire. Désolé de cette erreur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *