La bataille de l’opinion publique, le combat perdu de Philippe Couillard

--

Date: 14 juin 2016
Auteur: Daniel Nadeau

Au terme d’une session parlementaire mouvementée, il faut se rendre à l’évidence que le gouvernement libéral de Philippe Couillard a perdu la bataille pour la conquête d’une opinion publique favorable.Philippe Couillard_2 Malgré le regain de l’économie québécoise en ce qui a trait au nombre d’emplois créés, la réussite relative du sauvetage de la CSeries de Bombardier (on ne sait pas encore à quel prix!) et le rehaussement de la cote de crédit du gouvernement du Québec, le gouvernement fait du surplace dans l’opinion publique.

Il ne parvient pas à se sortir de l’ornière du gouvernement encrassé dans les problèmes d’éthique et de gouvernance. Les problèmes de culture au ministère des Transports, l’affaire Hamad, l’arrestation par l’UPAC de Nathalie Normandeau et de Marc-Yvan Côté, les gaffes répétées des ministres de Santis et Thériault, les reculs sur des projets importants comme la loi contre les propos haineux et le dossier UBER, tout cela donne une image d’un gouvernement d’improvisation et de désorganisation. Le gouvernement Couillard, je l’ai déjà écrit sur ce blogue, est incapable de gérer les crises et en prime ses ministres en provoquent eux-mêmes. Bref, même si les sondages donnent encore une mince avance au parti libéral, son bilan est catastrophique et un redressement est nécessaire. Cela sera-t-il possible? Personne n’en sait rien. La politique étant un monde de mystères aux rebondissements multiples et inattendus.

Chose certaine, le gouvernement de Philippe Couillard sait mieux que quiconque qu’il a perdu la bataille de l’opinion publique de la dernière saison politique. Pas étonnant que Philippe Couillard se présente dans toutes les émissions de télévision et donne de longues entrevues dans les revues comme L’Actualité pour essayer de rétablir son image et celui de son gouvernement. Cela risque d’être peine perdue si Philippe Couillard ne donne pas un solide coup de barre tant dans la composition de son conseil des ministres que dans les orientations de son gouvernement.

Ce gouvernement à un problème d’identité et il est dirigé par quelqu’un qui semble toujours incapable de nouer une véritable relation avec les Québécois. Philippe Couillard a perdu jusqu’à maintenant la bataille de l’opinion publique. Il doit maintenant nous montrer ce qu’il a dans le ventre, car nous sommes plusieurs à espérer qu’il se redresse et qu’il nous donne des motifs de fierté de l’avoir un jour appuyé. La bataille de la dernière année a été perdue, mais le combat est loin d’être terminé. Que le vrai Philippe Couillard se lève…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *