Hillary Clinton, la pugnace candidate démocrate

--

Date: 29 juillet 2016
Auteur: Daniel Nadeau

Les ballons bleus, blancs, rouges Hillary et ballonssont descendus du toit du Wells Fargo Center. Les applaudissements nourris se sont fait entendre. Hillary Clinton est sortie triomphale de la plus importe allocution politique prononcée de toute sa vie. Selon un sondage de CNN auprès de celles et ceux qui l’ont vue, plus de 80 % des gens ont apprécié le discours de la candidate démocrate et plus de 70 % d’entre eux ont jugé qu’elle proposait la bonne direction au pays. Ces chiffres pris à chaud auprès du public de CNN sont une excellente nouvelle pour Hillary Clinton et pour les démocrates.

D’ailleurs, l’ensemble de la Convention nationale démocrate tenue à PhiladelphiePhiladelphie a été un succès en dépit du lundi où cela avait mal commencé avec l’affaire des fuites des courriels du parti démocrate qui prouvait la collusion de ce parti avec l’organisation Clinton aux dépens de la candidature de Bernie Sanders. Un événement politique très bien chorégraphié et qui a atteint ses cibles. Il y a eu, outre les performances des grands noms du parti démocrate, d’agréables surprises parmi les orateurs. Je retiens pour ma part deux discours puissants celui de l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, et celui du père du soldat tué en Afghanistan, Khirzt Khan. Le premier est venu traiter Trump d’escroc et le second a offert de lui prêter son exemplaire de la constitution américaine pour qu’il lise les articles liés à la liberté.

Pour sa part, la candidate officielle du parti démocrate à la présidence, Hillary Clinton a livré un discoursDiscours Hillary bien senti et a repris tous les thèmes de la campagne des démocrates tout en faisant une attaque systématique de son adversaire, Donald Trump. Hillary Clinton a rappelé que c’est sa mère qui lui a appris de sortir dehors et d’aller combattre les brutes qui veulent l’intimider faisant une allusion voilée à Donald Trump. Elle a aussi cherché à rallier les partisans de Bernie Sanders en reprenant ses mots sur le 1 % et sur le fait que plus jamais il ne faut que Wall Street prenne le pas sur Main Street. Un discours habile et livré avec passion. Elle a relevé avec brio le défi de livrer le meilleur discours de sa vie politique.

D’une manière générale, le Parti démocrate a présenté un visage d’unité et de diversité durant toute cette semaine. Le Parti démocrate et sa candidate se sont aussi approprié le patriotisme et l’optimisme reaganien de l’exceptionnalité américaine. Les États-Unis d’Amérique ont été présentés comme un grand pays plein de potentialités et avec des gens forts pour résoudre les problèmes ensemble. Le slogan de la campagne démocrate est d’ailleurs celui-là « Together we get stronger ».Hillary

Une semaine réussie pour les démocrates. Cet événement politique aura surement des conséquences dans les intentions de vote des Américains. La candidate Hillary Clinton devrait se retrouver en avance dans les sondages de 5 à 7 points et je crois que sans être jouée, cette élection à la présidence sera remportée par les démocrates et Hillary Clinton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *