La révolution des médias, nous y sommes…

--

Date: 10 août 2016
Auteur: Daniel Nadeau

J’écris souvent des billets sur ce blogue qui évoque les transformations profondes du monde des médias. Je vous entretiens des difficultés financières de ces médias, des difficultés à trouver de nouveaux modèles rentables, des modifications profondes de nos habitudes en matière de consommation des médias.Digital mosaic

Jamais cependant je n’ai pu vous faire part de ces transformations dans des termes aussi clairs que ceux qu’emploie David Taras dans son dernier livre publié chez University Press of Toronto intitulé : Digital Mosaic: Media, Power and Identity in Canada en 2015. David Taras est un professeur d’université en Alberta et est titulaire de la chaire des médias Ralph Klein. Un intellectuel qui compte de nombreux travaux sur les médias au Canada.

Ce livre publié par David Taras est aussi important que celui publié jadis par John Porter intitulé Vertical mosaic pour expliquer la mobilité sociale au Canada. D’ailleurs, Taras y fait une évocation directe en écrivant : « Le titre de cet ouvrage, Digital Mosaic est un rappel de l’idée que le Canada est un pays qui existe sous forme de multiples fragments, régionaux, ethniques et linguistiques, qui tout en ne se mélangeant jamais tout à fait, parviennent à coexister et à créer une dynamique ensemble. Le concept doit beaucoup à John Porter qui a vu le Canada comme une mosaïque verticale dans lequel le pouvoir est distribué inégalement. » (Traduction de l’auteur, David Taras, Digital Mosaic. Media, Power and Identity in Canada, Toronto, University of Toronto Press, 2015, p. 2)

Pour Taras, il est clair que nous vivons dans un Canada différent dans lequel il a grandi et que les Canadiens ont aujourd’hui des médias fort différents d’il y a 20 ans: “In addition to the traditional media of newspaper, network TV, and radio stations, Canadians have access to an endless sea of web-based media: powerful search engines that scour the vast reaches of the Internet finding information on any and every topic; social media sites such as Facebook, Twitter, Pinterest, and LinkedIn, which have become the new meeting places of society as well as connecting links to the other media; a daily onslaught of millions of videos; news aggregators that cull newspapers, blogs, and magazines from around the world for the latest and most poignant opinion pieces; and smart phones and tablets that are platform for millions of applications of every imaginable function and taste. The tectonic plates of the media world have shifted so suddenly and powerfully that much of the old landscape is now unrecognizable. Or, to put it differently, what was once unimaginable has now become routine, even ordinary.” (ibid. pp. 1-2)

Pour Taras, l’étude de ce nouvel environnement est comme chercher à résoudre un cube de rubik tant il se modifie constamment. La réflexion de David Taras sur les médias canadiens et les transformations que cela occasionne pour notre rapport au monde et à notre vie démocratique est profonde et mène à une meilleure compréhension du Canada.

Une réponse à La révolution des médias, nous y sommes…

  1. Et comment Nadeau Bellavance a-t-il intégré le “concept” ou la réflexion de Taras?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *