Rio 2016, la fin des jeux

--

Date: 22 août 2016
Auteur: Daniel Nadeau

Il faudra retourner à nos activités régulières sans pouvoir admirer le talent de ces milliers d’athlètes qui nous ont émerveillés par leurs performances pendant les deux dernières semaines. Plusieurs événements resteront des faits marquants de notre imaginaire collectif.Rio 2016

Les performances étincelantes des femmes athlètes canadiennes lors de ces Olympiques prouvent qu’elles n’ont rien à envier à leurs collègues masculins. Il n’en demeure pas moins que le chemin est encore long avant que les femmes atteignent l’égalité avec leurs congénères masculins. Ne serait-ce que de la façon dont on commente leurs performances. Les propos des commentateurs et analystes, tous réseaux confondus tant canadiens qu’américains démontraient parfois des relents de sexisme inconscient.

Il faut aussi se féliciter des performances du Canada en athlétisme et surtout des performances d’André De Grasse ainsi que des résultats de nos équipes féminines de volleyball, de basketball, de soccer et de rugby. Sans être chauvin, les équipes canadiennes ont donné un excellent spectacle même si leurs efforts n’ont pas été couronnés par l’Or.

D’autre part, comment passer sous silence les performances hors de l’ordinaire du Jamaïcain Usian Bolt et de l’américain Michael Phelps? Ces athlètes aguerries nous ont donné un spectacle de premier plan dans leurs disciplines respectives. Les images de leurs performances resteront marquées à jamais dans nos mémoires.

Il faut enfin rendre hommage au pays hôte le Brésil qui a su livrer des jeux de très grande qualité malgré quelques ratés. Il ne faut pas oublier que ce pays vit une crise économique et politique et que malgré tout il a su être à la hauteur. C’est dire beaucoup de la résilience du peuple brésilien et de son savoir-faire. Je suis très heureux que le Brésil ait gagné la médaille d’or en football chez les hommes. Après tout, le Brésil est une puissance de ce sport.

Ce fut somme toute de très beaux jeux et il est rassurant que les histoires de scandale, de dopage aient cédé la place à la performance des athlètes. Après tout, ces jeux sont faits pour eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *