Les murs de l’incompréhension

--

Date: 29 août 2016
Auteur: Daniel Nadeau

On rigole ce côté-ci de la frontière des lubies de Donald Trump. On s’en inquiète aussi parce que nous savons que les États-Unis d’Amérique sont nos voisins. Ils sont puissants et notre avenir est lié au leur. On s’amuse de cette idée de construire un Le murmur entre le Mexique et les États-Unis pour résoudre les problèmes de la politique d’immigration des États-Unis avec le Mexique.

On s’en amuse tellement que des caricaturistes de talent ont représenté cette idée saugrenue du candidat républicain à la présidence américaine, Donald Trump sous diverses formes. L’une des versions les plus populaires chez nous est celle où l’on voit le Canada ériger un mur sur sa frontière Sud pour empêcher les Américains de venir chez nous advenant l’élection de Trump.

Pourtant, le mur de Trump et celui que nous voulons ériger à l’endroit des ressortissants musulmans de ce pays en critiquant un jour leur tenue vestimentaire, un autre les accommodements raisonnables ne sont en fait que l’érection imaginaire et virtuelle des murs d’incompréhension que nous construisons avec les Autres.

Pendant que nous débattons furieusement ici des droits des uns et des autres, les politiques étrangères américaines et celles de la majeure partie des régimes occidentaux de type libéral continuent de nier les évidences. Tous ces pays refusent de revoir en profondeur les politiques qui ont créé les problèmes au Moyen-Orient à commencer par notre timide reconnaissance des droits des Palestiniens. Nous ne discutons pas non plus de notre aplaventrisme devant les exactions du régime d’Arabie saoudite. À Sherbrooke, ne connaissons-nous pas Raif Badhawi?

Pendant que les Martineau de cette planète écrivent sur les méchants musulmans et sur notre lâcheté d’affronter les problèmes en face, nous ne discutons pas des réels enjeux de cette planète. Pas plus que nous ne nous penchons véritablement sur le problème du terrorisme du Groupe État Islamique. Nous sommes tous partis à une vaste diversion. L’arbre nous cache la forêt.

Les burkinis, quel débat de société! Combien de cas au Québec? Au Canada? En France? Une centaine tout au plus, peut-être? Moi je crois que les débats sur la trop grande présence des musulmans et de leur culture chez nous sont des échappatoires aux vrais débats sur les vrais enjeux. Bien sûr, il est beaucoup plus rassurant pour ceux qui nous dirigent et dirigent le monde de nous laisser construire des murs, les murs de l’incompréhension…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *