Comme une bande dessinée…

--

Date: 21 mars 2017
Auteur: Daniel Nadeau

L’actualité politique américaine est riche en rebondissements. Oui, vous savez le pays voisin où le président se nomme Donald Trump. Chez nos voisins, la vie quotidienne reprend lentement ses droits. Le président Trump continue de se faire justice lui-même. Il jette sa pâture « tweetenesque » chaque jour au peuple américain. Comme doit le faire chaque président, il a présenté une proposition budgétaire au Congrès qui traduit ses discours en chiffres. Sa proposition pourrait se résumer ainsi : plus de guerres et moins de culture.

Il a pour une seconde fois émis un décret présidentiel pour bannir des États-Unis les ressortissants de six pays musulmans. Ce décret, comme le premier, fait l’objet de résistances et des tribunaux ont émis des injonctions pour empêcher celui-ci de prendre effet et de bannir certaines personnes des États-Unis sur la base de leur religion. Le débat reste à faire.

Le président Trump a aussi lancé des accusations gratuites disant que l’ancien président Obama l’avait fait surveiller et avait tapé ses lignes téléphoniques afin de faire diversion sur les liens russes de Trump et de son organisation. Hier, les responsables du FBI et de la NSA sont venus témoigner devant une commission mixte du sénat sur ces questions. Il en est ressorti que s’il n’y avait aucune preuve d’écoute illégale, il y avait cependant de solides soupçons voulant que la Russie de Vladimir Poutine ait tenté de venir influencer le processus de l’élection américaine et que la Russie avait utilisé des alliés auprès de citoyens américains pour parvenir à cette fin. Ces derniers sont probablement liés à l’organisation de Donald Trump.

Ici, nous avons droit à une version américaine de l’arroseur arrosé. À trop exagérer, ce que l’on peut dire devient insignifiant et parfois, comme c’est le cas en ce moment pour Donald Trump, cela peut devenir incriminant. Ce que l’on peut constater c’est que chez nos voisins du Sud, les contrepouvoirs politiques fonctionnent. Le jeu des contrepoids transforme ainsi ce qui nous inquiétait hier et nous préoccupait comme une grande bande dessinée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *