Les mensonges d’un président

--

Date: 9 juin 2017
Auteur: Daniel Nadeau

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Avant-hier, nos médias faisaient les manchettes avec un président américain, le 44e dans l’histoire, qui avait charmé le tout Montréal avec son discours d’espoir. Tel est le destin de Barack Obama.

Aujourd’hui, les manchettes et les médias n’en ont que pour le témoignage de l’ex-directeur du FBI, James Comey qui a accusé le président actuel des États-Unis, Donald Trump, de mentir à la population.

Aux dires de l’ancien directeur du FBI, Comey, comme le rapporte la Presse+, il a été limogé à cause de la façon dont il menait l’enquête sur les liens entre la Russie et l’équipe électorale de Trump : « J’estime qu’il m’a limogé à cause de l’enquête russe », a déclaré James Comey après deux heures et demie de questions-réponses d’une grande franchise devant la commission du renseignement du Sénat. « Le but était de modifier la façon dont l’enquête sur la Russie était conduite. C’est très grave ».

James Comey, 56 ans, a blâmé le président pour lui avoir intimé d’abandonner un volet de l’enquête russe sur un proche, Michael Flynn. Il a accusé l’administration Trump de diffamation et de « mensonges ». Et sous-entendu que le président était lui-même, un menteur.

Le président Trump est dans de mauvais draps. C’est sa parole contre celle de James Comey. Malheureusement pour lui, toute la planète politique tant américaine qu’étrangère sait aujourd’hui que la parole du président américain ne vaut pas grand-chose. Ce président change d’idées, dirige des attaques contre des gens pour des motifs futiles, souffre de narcissisme avancé et a peu de crédibilité. Que l’on aime ou pas l’ancien directeur du FBI, James Comey, sa prestation devant le comité du Sénat, la clarté de ses propos ainsi que le sens de la mesure semblent lui donner une longueur d’avance en matière de crédibilité.

Le président Donald Trump sortira amocher de l’exercice. Cela l’empêchera-t-il de terminer son mandat actuel, cela reste à voir… La saga Trump continue. Rester branchés. À ne pas manquer sur un écran près de chez vous. Le prochain épisode : la vengeance du président blessé dans son amour propre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *