La roulotte de Paul Buissonneau

--

Date: 10 juillet 2017
Auteur: Daniel Nadeau

Je lisais dans un quotidien récemment que la roulotte de Paul Buissonneau serait à l’œuvre pour donner des représentations théâtrales aux enfants. Cela m’a rappelé de bons souvenirs de ma propre enfance à Montréal alors que l’été dans les parcs et les OTJ de quartier, nous avions droit à des représentations théâtrales.

Cela m’a aussi permis de me souvenir de ma propre expérience théâtrale l’été de mes 10 ans en 1969 alors que je fus participant à une création théâtrale collective qui avait pour thème l’accueil par le premier ministre Pierre Elliott Trudeau de martiens venus visités la terre. Je jouais le personnage de Pierre Elliott Trudeau dans cette pièce. Sur la musique de la populaire chanson Lindberg de Robert Charlebois, je devais accueillir les martiens et leur dire qu’ils étaient bienvenus au Canada. S’ensuivait une négociation avec ces martiens à qui je devais trouver un lieu pour s’établir. L’histoire n’était pas terrible même si mon souvenir de ma prestation de comédien est encore vivace à mon esprit.

Tout de même, notre travail de tout l’été, nos jours de congés scolaires entrecoupés par des matchs de baseball, de ballon-chasseur et du jeu du drapeau, devaient être présentés à la fin dans un grand spectacle regroupant les créations de tous les quartiers. Nous avions vu notre pièce remporter les grands honneurs, cette dernière étant primée comme la meilleure création et j’ai gagné le grand prix de l’interprétation théâtrale pour mon rôle de Pierre Elliott Trudeau à la voix nasillarde. Que de beaux souvenirs!

Je m’y suis replongé en parcourant le livre récemment paru aux éditons du Boréal sur Paul Buissonneau écrit par Jean-Fred Bourquin.

Ce livre n’est pas une biographie traditionnelle. Il met en vedette de nombreux témoignages de gens qui ont connu Paul Buissonneau sous un mode biographique. Les mots de Bourquin résument bien ce que fut Buissonneau pour le Québec : « Metteur en scène, directeur de théâtre, Paul Buissonneau a marqué tout ce qu’il a touché de l’empreinte de son infatigable énergie et de sa rigoureuse exigence. Ses coups de gueule, qui faisaient trembler aussi bien les murs des institutions que les acteurs, sont restés dans les mémoires, mais également son immense générosité. Il a été un éveilleur et un passeur pour une majorité d’artistes et d’artisans du théâtre québécois contemporain. »

Paul Buissonneau c’est aussi le personnage de télévision légendaire de Picolo, du Théâtre de Quat’Sous et aussi et surtout celui de la Roulotte qui a fait connaître le théâtre au Québec et à ses enfants. C’est grâce à lui si aujourd’hui j’aime le théâtre et que j’en consomme. Le Québec et ses enfants ont une dette envers cet homme indéfinissable que fut Paul Buissonneau. Ce blogue ne voulait que rappeler son immense contribution à ce que nous sommes et vous inviter à lire l’excellent livre de Jean-Fred Bourquin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *