La fin d’une époque pour Nadeau Bellavance

--

Date: 11 juillet 2017
Auteur: Daniel Nadeau

Demain, mon entreprise, Nadeau Bellavance aménagera ses pénates au 297, rue Dufferin au centre-ville de Sherbrooke dans l’édifice d’Espace vital. C’est donc un départ de nos locaux actuels situés au 165, rue Wellington Nord qui aura hébergé nos activités depuis près de 15 ans. On se rappellera que nous avions commencé nos activités dans les locaux du 32, rue Wellington Nord. Mon ancien bureau est aujourd’hui une salle de cinéma. Que d’eau a coulé sous les ponts depuis la fondation de cette entreprise en mars 2000!

Ce n’est pas sans quelques regrets que j’ai pris la décision de quitter les locaux qui ont vu cette entreprise grandir. Nous avons vécu de grands moments dans ces locaux. C’est à partir de cet endroit que nous avons imaginé le projet Dialogue citoyen pour le compte de la ville de Sherbrooke. Projet né de la volonté de la Ville de Sherbrooke de rebâtir les ponts avec la population après la défaite du référendum sur le plan d’urbanisme en 2007. Projet qui a d’ailleurs été primé par un Grand Prix Or de la Société québécoise des professionnels de relations publiques (SQPRP).

C’est aussi ces locaux qui ont servi de quartier général aux opérations pour le grand combat pour un Centre de foire dans l’est de la ville pour le compte du Groupe Custeau et du promoteur Allard. C’est depuis ce temps que l’on parle de développement commercial équilibré dans toutes les parties de la ville et que l’on affirme l’existence d’un déficit commercial dans l’est de la ville. Sans compter tous ces dossiers liés à Commerce Sherbrooke et à Sherbrooke Innopole. D’ailleurs, le nom même de Sherbrooke Innopole a été pensé dans ces locaux que nous quitterons demain.

De nombreux dossiers, de nombreux clients et surtout d’anciens employés continueront d’habiter ces lieux. Que de souvenirs mémorables au 165, rue Wellington Nord avec les Annie-Claude Dépelteau, Marie-Claude Douville, Caroline Horel, Joanie Bellavance, Thierry Bussières Nadeau, Bernard Boutin, Michael Jungbauer, Éric Tanguay, Emmy Grandmaison, Nancy Lavoie, Ève Bonin, Charlotte Rocher et Amélie Bibeau! Ces locaux sont aussi le lieu où je me souviendrai de mon ami et défunt associé Yves Bellavance décédé d’un foudroyant cancer trop tôt.

C’est aussi dans ces locaux que sont nés des initiatives et des volontés de partenariat avec d’autres firmes telles Lubie, Tatou, Léger marketing, Précimarketing et la dernière en liste, avec Cake communication. Toutes ces tentatives ont vécu et n’ont pas su résister au passage du temps. Le Cabinet de relations publiques et de communication lui reste et il est plus que jamais présent dans son marché et offre toujours les mêmes services de qualité nationale à ses clients. Nous continuons à obtenir des succès et plus que jamais nous sommes convaincus que l’avenir tient dans la capacité d’offrir des services professionnels intégrés en communication globale. Je vous annoncerai des nouvelles bientôt qui démontreront que nous gardons le cap sur cette conviction.

Bref, c’est avec beaucoup de nostalgie que je quitte ces locaux devenus trop grands au fil des ans pour la taille de mon entreprise. D’une dizaine d’employés, nous ne sommes plus que quatre. Les locaux étaient devenus trop vastes. Nous allons poursuivre l’aventure sur la rue Dufferin tout près d’ici et nous serons encore présents dans le marché en étant le seul cabinet de relations publiques en dehors des grands centres que sont Montréal et Québec.

Une réponse à La fin d’une époque pour Nadeau Bellavance

  1. Bon déménagement cher Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *