Le « Projet Weedon » sur les rails

--

Date: 18 août 2017
Auteur: Daniel Nadeau

La population de Weedon accueille favorablement le projet de production de cannabis médicinal à des fins médicales et de chanvre à des fins industrielles. Il n’y a pas de doute possible, ce projet de construction de quinze serres de production de cannabis se révélera un puissant moteur de prospérité économique et de développement pour la municipalité de Weedon et la MRC du Haut-Saint-François. L’accueil réservé à ce projet par le préfet de la MRC, Robert Roy ne fait pas de doute, l’or vert est bien accueilli à Weedon et dans le Haut-Saint-François.

« Yann Lafleur de CannaCanada, le maire de Weedon Richard Tanguay et le président de MYM Nutraceuticals Inc., Rob Gielt Photo La Tribune- Photo Spectre Média, René Marquis »

« Yann Lafleur de CannaCanada, le maire de Weedon Richard Tanguay et le président de MYM Nutraceuticals Inc, Rob Gielt – Photo La Tribune – Photo Spectre Média, René Marquis »

D’ailleurs, ils sont rares au Québec les projets qui viennent s’implanter dans des régions rurales. De tels projets qui permettent à la fois de la création d’emplois auprès de la population locale et l’insertion de nos territoires ruraux dans l’économie à valeur ajoutée sont rarissimes. C’est pourquoi ce matin nous devons nous réjouir de cette importante annonce que notre cabinet, le Cabinet de relations publiques et de communication, Nadeau Bellavance, a eu le privilège de préparer avec nos clients MYM Nutraceuticals Inc. et CannaCanada.

Ce n’est pas tous les jours dans notre région que nous avons l’opportunité de travailler à des projets aussi importants et fondateurs pour l’ensemble de l’économie de la région. Nous avons eu une couverture de presse exceptionnelle. Outre de figurer au premier plan des bulletins d’information télévisés régionaux, nous avons fait bonne figure dans les imprimés alors que le quotidien La Tribune y consacre sa première page, deux pages de reportage et un éditorial. Nous avons aussi une diffusion importante dans les médias québécois.

Cela n’est qu’un début. Il y a tant à accomplir et à communiquer dans ce projet. Il y a une part importante d’éducation à faire de la population bien sûr, mais aussi du monde médical quant aux vertus du cannabis médicinal à des fins médicales. C’est évident que pour le moment, comme le dit le Collège des médecins, le cannabis médicinal n’est pas reconnu par la classe médicale. Il faut dire que nous vivons dans un monde dominé par les opioïdes et l’Industrie pharmaceutique chimique. Le chemin sera aussi long pour convaincre nos secteurs industriels d’utiliser le chanvre à des fins industrielles. Nous sommes intoxiqués au pétrole et à ses dérivés.

Le « Projet Weedon » est, soyons clairs, un projet de production de cannabis médicinal à des fins médicales et non pas un projet pour produire du cannabis à des fins récréatives. Le débat sur la légalisation du cannabis en cours au Canada n’a rien à voir avec la réalisation de ce projet à Weedon même si cela ne peut qu’influencer le débat et le colorer autour de ce projet. La production de serres pour cultiver du cannabis médicinal à des fins médicales est clairement légale sous l’autorisation à venir de Santé Canada.

Quant à nous, nous sommes fiers d’avoir à collaborer à ce grand projet d’avenir qui s’inscrit dans les sentiers d’un nouveau secteur économique émergent et qui emprunte les voies du développement durable.

Le succès incontestable de cette première conférence de presse n’aura jamais été possible sans le travail de toute une équipe tant de notre cabinet que de mes partenaires de ce projet, Standish communication. Je veux souligner l’apport de Christian Bellavance, Nicole Dufresne, Thérère Morin, Alan Standish, Patrick Branchaud, Véronique Lajoie et Félix Massé qui ont collaboré étroitement à la préparation et à la réalisation de cette importante conférence de presse.

Nous sommes aussi touchés de la confiance témoignée par nos clients à l’égard de nos compétences professionnelles. MYM Nutraceuticals Inc. représenté par Rob Gietl et Erik Factor et CannaCanada par Yann Lafleur ont facilité notre travail pour arriver à d’excellents résultats. Je ne peux pas passer sous silence le travail de Jennifer, d’Antonio Bramante de Factotum Consultants et de nombreuses autres personnes. Fabian Garcia de la municipalité de Weedon a été un appui des plus importants pour la réalisation de cette première étape soit celle de faire connaître et de favoriser l’appropriation de ce projet par la population de Weedon, les autorités de la MRC et le monde économique ainsi que par les médias estriens.

Nous vous reparlerons de ce projet, car nous avons tant à accomplir encore pour mieux faire connaître cette nouvelle industrie et pour combattre les préjugés à l’encontre de cette plante mal-aimée que constitue le Cannabis et sa plante mâle le chanvre. La route sera longue et elle retrouvera sur son chemin les puissants intérêts de l’industrie pharmaceutique dopée aux opioïdes et celle des produits manufacturiers intoxiqués au pétrole et à ses dérivés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *