Les Jeux Olympiques de PyeongChang

--

Date: 12 février 2018
Auteur: Daniel Nadeau

S’il y a une chose que nous oublions trop souvent, c’est que les Jeux olympiques sont une formidable machine de communication qui inscrit son action dans le grand jeu de l’échiquier politico-économique du monde. Recevoir les Olympiques chez soi c’est en fait une autre façon de faire de la politique et des relations diplomatiques.

Si vous éprouvez un doute, celui-ci se dissipera si vous prenez connaissance comme moi des propos du vice-président aux relations publiques, Kim Joo-hoo, que l’on retrouve sur le site officiel des Jeux olympiques de PyeongChang 2018 :

« S’il y a bien une chose que mes expériences olympiques m’ont apprise, c’est qu’il ne s’agit pas uniquement du plus grand événement sportif célébré par le monde entier, mais également d’un festival qui fait honneur à la diversité. Chaque édition des Jeux Olympiques offre de nouvelles sensations uniques. Un lieu de divertissement autour du sport, de nouvelles rencontres, de dégustations savoureuses et de découvertes culturelles. Les Jeux d’hiver de PyeongChang qui s’ouvriront en République de Corée 30 ans après les Jeux de Séoul révéleront aux yeux du monde la passion que la Corée incarne et les valeurs que prônent ces Jeux économiques, culturelles, pacifiques, écologiques et technologiques. »

Je vous invite à retenir le passage du propos qui fait allusion à la passion de la Corée et aux valeurs. Ce n’est guère étonnant que pendant ces jeux l’on assiste à un rapprochement significatif entre les deux Corées en dépit de l’opinion américaine et de la nucléarisation de la Corée du Nord.

Les Jeux Olympiques, c’est la fête du sport, les échanges culturels et l’esprit de saine compétition. Mais il s’agit également d’un des événements les plus médiatisés sur la planète. C’est aussi l’occasion de performances sportives qui nous ébahiront une fois de plus.

Les Jeux Olympiques sont une immense entreprise d’affaires. L’organisation des Jeux donne toujours lieu à une orgie de dépenses et à la volonté des pays hôtes de faire la démonstration de leurs valeurs et de leur fibre nationale. C’est un moment particulier pour positionner un pays, de causes et de faire de la politique internationale. N’oublions pas que c’est aussi un lieu de performances sportives d’exception. Muni de cette grille d’analyse, je souhaite à toutes et à tous de bons Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 en Corée du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *