La grâce de l’excellence

--

Date: 21 février 2018
Auteur: Daniel Nadeau

On a souvent la fâcheuse habitude de parler des Jeux olympiques pour les mauvaises raisons; politicaillerie des fédérations sportives, histoire de dopage, coûts astronomiques des Jeux, coûts des droits de radiotélédiffusion, couverture chauvine des jeux par les grands réseaux nationaux et j’en passe. Pourtant, quand on s’y laisse prendre à s’intéresser aux différentes disciplines sportives et aux performances des athlètes, on peut facilement tomber sous le charme.

C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques jours quand j’ai vu le « fanstasmagorique » spectacle des compétitions de danse sur glace. Au moyen de fines arabesques, dessinées gracieusement par des corps complices au son d’une musique toujours appropriée, les performances des patineuses et des patineurs étaient époustouflantes. Que dire enfin du spectacle inouï que nous ont offert les athlètes français Gabrielle Papadakis et Guillaume Cizeron ou encore celui des Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir qui ont finalement remporté brillamment la médaille d’or?

J’ai aussi été fortement impressionné par les performances des athlètes sur les pistes de ski alpin ou par les épreuves de ski acrobatiques. Le ski acrobatique est particulièrement spectaculaire. La planche à neige aussi. Que dire aussi du skeleton où des athlètes se jettent tête première sur une planche d’une hauteur équivalente à sept étages.

Il y a aussi les patineurs et les patineuses de courte et longue piste où la Corée du Sud fait toujours sensation et sport où le Canada offre de solides performances. Comment ne pas avoir le cœur brisé quand on assiste à la chute de la patineuse canadienne heurtée par la patineuse de la Corée du Sud et voir la performance de l’équipe de relais prendre fin? Par ailleurs, il faut se réjouir de la performance de la patineuse sherbrookoise Kim Boutin qui a remporté deux médailles. Comme Sherbrookois, nous pouvons en être très fiers.

Au-delà du spectacle incroyable offert par les athlètes, cette fête pour les yeux et pour nos émotions est surtout l’incroyable démonstration de la discipline d’athlètes qui devrait retenir notre attention. Une discipline de fer, des années d’entraînement et d’efforts qui se traduisent par la célébration de l’excellence. La grâce de l’excellence, ce n’est pas tous les jours que l’on discute de cela dans l’espace public québécois. Les performances des athlètes sont une belle occasion pour corriger le tir. Célébrons l’excellence et parlons-en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *