La peur selon Bob Woodward

--

Date: 6 septembre 2018
Auteur: Daniel Nadeau

Le célèbre journaliste américain Bob Woodward, le tombeur de Nixon dans l’affaire du Watergate publiera le 11 septembre prochain un retentissant livre sur l’administration Trump et la personnalité de Donald Trump. Ce livre fait beaucoup parler à Washington.

Il faut dire que les révélations qui y sont faites ont de quoi inquiéter les Américains. On présente la Maison-Blanche comme un lieu dysfonctionnel, une maison de fous, abritant un président irascible, colérique, sans valeurs et qui menace les institutions américaines. Des citations à l’appui, révélées par le Washington Post, sont, à n’en point douter, embarrassantes pour Donald Trump. Le problème pour Trump, c’est que son auteur a une crédibilité à toute épreuve. Bob Woodward n’est pas le premier venu dans le monde du journalisme d’enquête. Il a connu une grande carrière et en plus il possède des centaines d’heures d’enregistrement.

Toute la journée d’hier, Donald Trump, fidèle à son habitude, a attaqué la crédibilité de Woodward. Ses proches, comme son chef de cabinet et son secrétaire à la défense, ont nié par voie de communiqué ne pas être l’auteur des propos que leur prête Woodward. La porte-parole du président a dit que ce livre était un ramassis d’histoires fabriquées par des employés frustrés qui ont quitté la Maison-Blanche. Donald Trump a fait un lien entre la parution prochaine de ce livre et la nomination d’un juge à la Cour Suprême des États-Unis, dont la comparution devant la chambre vient de s’amorcer. Il a même dit que peut-être Bob Woodward était en mission pour le Parti démocrate.

Ce livre dont la véracité du contenu demeure pour le moment une interrogation pourrait faire beaucoup de dommages chez nos voisins. Il ne faudrait pas s’étonner que cet auteur et ce journaliste aguerri nous réserve une surprise qui va enfoncer plus encore Donald Trump dans son monde de réalité alternative et de mensonges. Cela reste à voir.

Ce que je retiens pour le moment c’est que si les révélations contenues dans ce livre sont vraies, elles remettent en cause la légitimité du président américain ainsi qu’elle évoque la responsabilité de son entourage et des élus au Congrès et au Sénat. Les États-Unis d’Amérique, un grand pays qui ne peut se permettre de continuer plus longtemps à être représenté par un personnage indigne de la fonction de président et qui menace la paix et la sécurité de la planète entière. Peut-être en définitive que ce n’est pas un hasard si Woodward et son éditeur ont choisi le 11 septembre comme date de parution. Il y a peut-être là un symbole quant au jour où l’on aura appris l’effondrement de la plus grande démocratie libérale du 20e siècle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *