La lutte des classes est-elle encore d’actualité ?

--

Date: 5 février 2019
Auteur: Daniel Nadeau

Ce weekend, j’ai eu l’occasion de voir le film du réalisateur Raoul Peck mettant en vedette de jeunes actrices et acteurs qui m’étaient totalement inconnus, August Diehl, Stephan Konarske et Vicky Krieps. Ce film raconte avec beaucoup d’exactitude historique les années de formation du jeune Marx et le début de sa relation avec Friedriech Engels. C’est l’histoire de la naissance du communisme et de la publication du manifeste du parti communiste de la ligne des justes avant l’effervescence révolutionnaire de 1848 en Europe.

Depuis lors, le concept de lutte de classes est devenu central dans l’interprétation du monde de bien des historiographies nationales plus en France que chez nous au Canada néanmoins. En cette époque des gilets jaunes et de l’opposition du 1 % au 99 %, ce concept est-il encore d’actualité ?

On pourrait apporter plusieurs réponses à cette question. Plutôt que de vous fournir une réponse, je vous invite plutôt à lire les propos d’un grand historien français Maurice Agulhon que j’ai repiqué dans un livre hommage qui vient d’être publié en France aux Publications de la Sorbonne :

« La lutte des classes existe, notait-il, en tout cas nous l’admettons ici. Mais la lutte des classes explique-t-elle seule notre histoire de France ? On peut en douter, car pour l’admettre, il faudrait montrer que la “guerre des religions” entre les conceptions du monde antagonistes de la Révolution et de la Contre-Révolution est réductible à la lutte des classes ou explicable par elle, et il ne nous semble pas que la démonstration en ait été faite de façon convaincante. Mieux vaut accepter qu’il y ait eu à la fois lutte de classes (Ouvriers contre Bourgeois) et “guerre de religion” (Gauche contre Droite) et étudier comment, à chaque époque, leurs manifestations se sont combinées. » (Michel Pigenet, Maurice Agulhon, Histoire du mouvement ouvrier cité dans Christophe Charles et Jacqueline Lalouette, Aux carrefours de l’histoire vagabonde [coll. Histoire de la France aux XIXe/XXe siècles] Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 39)

Si le concept de la lutte des classes ne résiste pas à toutes les situations et conjonctures historiques, il n’en demeure pas moins que la pensée de Karl Marx demeure toujours d’actualité de nos jours même si certains de ses concepts centraux doivent être revisités pour en comprendre la pertinence à la réalité que nous vivons aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *