La silicolonisation du monde

--

Date: 12 avril 2019
Auteur: Daniel Nadeau

Qu’est-ce que la silicolonisation du monde? C’est la contraction de deux termes familiers, l’un provient du 19e siècle, la colonisation et l’autre de silicone qui nous vient du 21e siècle. Vous savez la Silicone Valley en Californie.

Ce nouveau mot est d’Éric Sadin qui vient de publier un véritable brûlot intitulé : La silicolonisation du monde. L’irrésistible expansion du libéralisme numérique.la-siliconolisation Un essai qui nous parle de façon très critique de cette société en réseaux dans laquelle nous vivons. Cette société dominée par les technologies de l’information. Éric Sadin estime que les Google, Apple, Facebook, Uber, Netflix incarnent la réussite de l’économie du 21e siècle et sont à pied d’œuvre pour redéfinir nos existences en se disant les défenseurs du bien de l’humanité.

Eric Sadin croit cependant que la Silicon Valley n’est pas qu’un porte-étendard du succès de l’économie numérique c’est aussi pour lui un esprit, une façon de coloniser le monde. Sadin écrit « une colonisation d’un nouveau genre, portée par de nombreux missionnaires (industriels, universités, think tanks…), et par une classe politique qui encourage l’édification de valleys sur les cinq continents, sous la forme d’écosystèmes numériques et d’incubateurs de start-up. »

Sadin nous fait découvrir un capitalisme nouveau, un capitalisme caractérisé par le technolibéralisme qui au moyen de l’intelligence artificielle et des appareils connectés entend profiter de nos moindres gestes pour exploiter nos vies. Après avoir financiarisé la sociabilité par le biais des réseaux sociaux, on veut financiariser le moindre recoin de nos vies.

Sadin croit que la silicolonisation du monde n’est pas un modèle économique, mais un modèle civilisationnel fondé sur l’organisation algorithmique de la société. Il faut se méfier de celles et de ceux qui veulent notre bien et celui de l’humanité en s’assurant bien sûr de prendre tous nos biens. Il est clair que les maîtres du monde de la silicolonisation veulent notre bien et si nous ne faisons pas attention ils pourraient habilement prendre tous nos biens. Un essai qui décoiffe et qui mérite le détour.

Lecture suggérée :

Eric Sadin, La silicolonisation du monde. L’irrésistible expansion du libéralisme numérique, Paris, Éditions l’Échappée, 2016, 291 p.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *