Quand l’incivilité prend le visage de la propagande

--

Date: 30 mai 2019
Auteur: Daniel Nadeau

Personne ne sera étonné de lire l’affirmation selon laquelle nous retrouvons sur les réseaux sociaux le meilleur et le pire de ce que les humains peuvent dire. Cachés derrière l’anonymat de leur écran, de nombreux internautes ou d’adeptes de réseaux sociaux se permettent de tenir des propos qu’ils n’oseraient pas répéter face à face. C’est du déjà vu.

Ce qui inquiète particulièrement en ce moment c’est de prendre conscience du fait que non seulement l’incivilité gagne du terrain au mépris d’un savoir-vivre élémentaire, mais que trop souvent aujourd’hui cela masque des opérations de propagande de grande envergure notamment sur le terrain politique. Nous avons pu observer le phénomène aux États-Unis alors que des forces étrangères se sont largement mêlées de l’élection à la présidence. Si la preuve n’a pas été faite de la culpabilité du président Trump, personne ne doute aujourd’hui de l’intervention massive de la Russie dans la vie politique américaine.

Il semble que certains veulent répéter l’histoire. Nous apprenions qu’un groupe connu sous le nom de Canadian Proud diffuse largement sur les réseaux sociaux pour renverser le gouvernement libéral de Justin Trudeau. Radio-Canada rapporte que : « Entre le 1er janvier et le 14 mai dernier, un total de 13,3 millions de minutes des vidéos de Canada Proud a été visionné sur la plateforme. Dans la dernière semaine seulement, sa page Facebook a généré 1,2 million d’engagements. Un chiffre imposant, considérant ses 94 000 abonnés. »

Des militants anti-Trudeau cherchent à influencer la prochaine campagne électorale en dépensant des milliers de dollars en publicités ciblées où l’on fait le procès, non pas des politiques ou des idées de Justin Trudeau, mais où l’on tente de le ridiculiser et même de le diffamer. Ce groupe de droite sera largement financé par les compagnies pétrolières et je ne serai pas surpris qu’il puisse compter sur la complicité des conservateurs d’Andrew Scheer.

Le responsable du site a déclaré au journaliste de Radio-Canada : « Ce n’est vraiment pas une lumière ! Il doit être défait » laisse tomber Jeff Ballingall en parlant du premier ministre. « Au cours des prochains mois, le fondateur du groupe d’influence Canada Proud entend bien le dépeindre comme un “hypocrite” et un “imposteur” sur les réseaux sociaux. Dans son arsenal, des vidéos, des images peu flatteuses et des mèmes très partisans pour ridiculiser le premier ministre. Certaines de ces vidéos ont été visionnées plus de deux millions de fois sur Facebook. Dans l’une d’elles, intitulée La planète entière se moque de Justin Trudeau, on se moque de l’habillement du premier ministre lors de son voyage controversé en Inde. Le groupe met aussi de l’avant le mot-clé “Trudeau est fou” (Trudeau is bananas) et un segment titré “TOP 5 des moments les plus idiots de Trudeau”. Sur une autre image, on l’accuse de vouloir “voler” la prochaine élection avec son plan d’aide annoncé pour les médias. » (loc. cit.)

D’ailleurs, ce personnage n’en est pas à ses premières armes dans ce genre d’opérations puisqu’il affirme avoir contribué à la défaite de la première ministre libérale de l’Ontario, Katleen Wyne, avec le même type de procédé.

Cela soulève des questions importantes quant à l’exercice du processus démocratique. Il me semble qu’il faudrait trouver un moyen de réguler ce genre de propagande tout en gardant à l’esprit le fragile équilibre nécessaire à la liberté d’expression. Le fait que des compagnies pétrolières financent cette opération devrait nous alerter. Le ton du discours qui frise les propos haineux aussi devrait nous amener à réfléchir sur l’exercice de notre démocratie au Canada.

Quoi qu’il en soit, on peut s’attendre à ce que la campagne électorale qui s’annonce au Canada figure parmi les plus sales que nous ayons jamais connues dans l’histoire politique canadienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *