L’Assemblée nationale met fin à ses travaux parlementaires

--

Date: 17 juin 2019
Auteur: Daniel Nadeau

Par un dimanche de la fête des Pères, l’Assemblée nationale a mis fin à ses travaux en siégeant en fonction de règles d’exception pour adopter le projet de loi 9 sur l’immigration et le projet de loi 21 sur laïcité de l’État québécois. Deux projets de loi fortement contestés par les oppositions libérales et solidaires, mais approuvés pour l’essentiel par le Parti québécois. D’ailleurs, cette dernière session parlementaire montre de plus en plus une alliance objective entre libéraux et solidaire sur plusieurs sujets. Le nationalisme exprimé par les politiques du gouvernement caquiste de François Legault semble non soluble dans les visions libérales et solidaires.

On retiendra de cette session parlementaire que le gouvernement Legault a déposé de nombreux projets de loi et qu’il s’est efforcé de respecter ses principaux engagements électoraux. Les projets de Loi 9 et 21 sont l’exemple de la volonté ferme du gouvernement de François Legault de s’acquitter de ses engagements et surtout de sa volonté de mettre derrière lui des sujets aussi chargés que la question des signes religieux et de l’immigration.

Malheureusement pour le gouvernement Legault, ce n’est pas parce que l’on a mis fin aux débats parlementaires sur ces questions que les débats sont pour autant terminés dans l’opinion publique. Au cours des prochains mois, on assistera à de nombreuses manifestations d’opposition à ces lois et notamment à la question du port des signes religieux. Les médias feront de nombreuses manchettes sur la volonté de certains groupes ou organisations comme les commissions scolaires ou des municipalités de ne pas respecter cette loi concernant les signes religieux. Comme le dit souvent François Legault, on verra…

Chose certaine, la pause estivale sera bienvenue pour notre classe politique qui a vécu à un train d’enfer depuis les 18 derniers mois. Les travaux de l’Assemblée nationale étant terminés, nous pourrons dorénavant nous concentrer sur la prochaine campagne électorale fédérale qui battra son plein tout l’été et le début de l’automne. Il sera intéressant de voir comment les débats sur l’immigration et la laïcité resurgiront dans la campagne électorale fédérale. À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *