Débattre à la française

--

Date: 9 septembre 2019
Auteur: Daniel Nadeau

En cette fin de période estivale, alors que la programmation automnale de nos télés le dimanche soir n’est pas encore installée, je me suis pris au jeu de m’intéresser à l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché. Je connaissais déjà cette émission et j’en étais un téléspectateur attentif de façon épisodique. Il n’en demeure pas moins que la nouvelle saison de cette émission démarre sur des chapeaux de roue.

La semaine dernière, il y a eu tout un plat avec le roman de Yann Moix, Orléans, qui a mené à des discussions fort animées sur l’antisémitisme, la violence familiale, le rôle de la fiction et de l’écrivain. Bref, des discussions musclées qui furent fort intéressantes sur des sujets que nous abordons avec beaucoup de prudence sur les ondes de nos stations de télévision québécoise.

Hier, nous avons eu droit à un débat d’écologistes alors que des candidats très déterminés se sont présentés pour expliquer pourquoi il fallait défaire la maire actuelle de Paris, Anne Hidalgo. Des débats très vigoureux qui ont évoqué la disparition du téléphérique, la fin du tourisme de masse à Paris et des taxes sur les logements vacants pour répondre à la crise du logement.

Chez nos amis français, il n’y a pas la langue de bois. Dans les débats, les protagonistes ne se gênent pas pour attaquer leurs adversaires, les ridiculiser ou encore les pousser dans leurs derniers retranchements. Une attitude culturelle très différente de la nôtre ou encore de celle qui prévaut au Canada ou aux États-Unis.

Cela peut nous faire réfléchir au fait que nous sommes nous québécois parlant français très différents des Français. Notre proximité culturelle nous fait oublier le fossé culturel qui nous sépare. Nous sommes différents. Chez nous, nous n’aimons pas la chicane alors que les Français la cultivent dans leurs débats. Dans tous les cas de figure, être téléspectateur de ces émissions où tous parlent en même temps et s’invectivent est une expérience culturelle fort intéressante. Merci à TV5 de diffuser de telles émissions chez nous. Cela nous permet de mesurer que notre façon de débattre est différente de la façon qu’ont les Français de débattre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *