Un public conquis au lancement de L’Aquarium municipal

--

Date: 25 septembre 2019
Auteur: Daniel Nadeau

Comme nous l’écrivions hier, nous tenons à vous faire part de l’événement qui s’est tenu hier au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke où Bernard Sévigny a dévoilé à des invités triés sur le volet le contenu de son récit sur la gouvernance municipale intitulée l’Aquarium municipal.

Ça peut avoir l’air un peu prétentieux d’écrire cela, mais l’événement a été un succès sur toute la ligne. Loin de nous l’idée de nous en approprier la paternité même si nous avons participé à l’idéation de cet événement et du lancement de ce livre. Il y a eu le concours de nombreuses autres personnes, mais surtout la marque, l’empreinte de Bernard Sévigny. Cet événement, ce livre c’est du Bernard Sévigny à son meilleur. Un Bernard Sévigny qui a parlé franchement de bien des sujets, qui n’a pas hésité à faire face à la musique et il a persisté et signé dans les opinions qu’il a émises dans son livre.

Hier, il y a eu de nombreux journalistes qui ont questionné Bernard Sévigny sur un aspect ou un autre de son livre. Tous, à des degrés divers, avaient les mêmes questions : N’est-ce pas un règlement de compte avec certains ? Blâmez-vous les médias pour votre défaite électorale ? Comment expliquez-vous cette défaite électorale ? Et tutti quanti…

Le récit de Bernard Sévigny, nous vous le soumettons respectueusement, est taillé dans un tout autre bois. Non ce n’est pas un règlement de compte. Je n’ai pas perdu la campagne électorale à cause des médias. Oui, il faut s’interroger collectivement sur le rôle respectif des élus et des médias dans la dynamique des poissons qui sont dans un aquarium, mais qui au fond n’ont de public qu’eux-mêmes. La population dans sa grande majorité, nous dit Bernard Sévigny, sait qu’il y a un aquarium et des poissons, mais ils n’ont aucune idée de la dynamique qui se passe dans la vie de ces poissons. C’est cela l’idée d’écrire un livre sur ce sujet pour permettre à la population de mieux comprendre les phénomènes politiques qui se jouent dans l’aquarium afin de se faire une opinion plus objective des intérêts et des valeurs en jeu afin que celle-ci puisse s’approprier la politique.

Au fond, le livre de Bernard Sévigny est un plaidoyer d’un démocrate qui souhaite que le public se réapproprie sa vie politique. Des manchettes des médias que j’ai vues hier en après-midi sur le Web démontrent à mes yeux que des personnes n’ont pas compris le propos de Bernard Sévigny ou pire encore refuse de le considérer, ce qui prouverait certaines hypothèses avancées dans ce livre. Tant et aussi longtemps que les poissons dans l’aquarium ne s’intéresseront qu’à eux, ils seront incapables de comprendre les perceptions des gens qui regardent les poissons dans l’aquarium. C’est cela que j’ai compris du message livré par Bernard Sévigny dans son livre.

L’événement d’hier fut un grand succès de Bernard Sévigny. Un moment magique dans lequel il s’est réconcilié avec la communauté sherbrookoise. Hier, il a reçu beaucoup d’affection des gens qui étaient dans la salle. C’était palpable. Un moment qui a permis à Bernard Sévigny de véritablement tourner la page de seize ans de vie politique municipale. Ah !, j’oubliais, Bernard Sévigny a déclaré que jamais il ne se représenterait en politique municipale à Sherbrooke ni qu’il se mêlerait à une éventuelle campagne à la mairie. Que tous se sentent rassurés, ce n’était pas le but de l’exercice…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *