Une longue attente de 50 ans

--

Date: 3 février 2020
Auteur: Daniel Nadeau

Quel match de football ! Passionnant du début à la fin. Après plus de 50 ans, une concession pas très choyée renoue avec les sentiers de la victoire. Ce sont les gens de Kansas City qui sont les plus heureux à la suite de la victoire de leur Chiefs. Au Québec aussi, on se réjouit de la victoire de ces Chiefs, car elle permet à un des nôtres de gagner pour une première fois un Super Bowl.

Photo : Getty Images / Jamie Squire

Déjà, Laurent Duvernay-Tardif pouvait être fier de son parcours et de ses réalisations. C’est tout un exploit qu’un jeune québécois réussisse à se tailler une place dans une équipe de football professionnel et de figurer parmi les meilleurs de sa profession. Jouer au football professionnel dans la NFL c’est déjà tout un exploit. Si en plus on fait un cours de médecine, on est une sorte de surhomme, d’humain exceptionnel. En prime, Laurent Duvernay-Tardif est un humain fortement impliqué dans son milieu, sympathique et altruiste. Laurent Duvernay-Tardif à 28 ans a réussi des exploits hors du commun.

Tout comme le quart-arrière qu’il se devait de protéger, Patrick Mahomes qui a été nommé joueur du match. À 24 ans, Mahomes nous réserve encore bien de beaux moments de football. Celles et ceux qui regrettaient l’absence de Tom Brady à ce Super Bowl peuvent se consoler en pensant que la relève est déjà là.

L’instructeur Andy Reid a aussi une victoire bien méritée. Si l’on croit les reportages que nous avons pu voir ces dernières semaines, c’est une victoire qui lui fera du bien et qui est un juste retour des choses.

Il faut dire que leur adversaire, les 49ers de San Francisco auraient mérité un meilleur sort. Ils se sont effondrés au quatrième quart. Je crois que nous avons assisté hier soir au début d’une rivalité entre deux grandes équipes soit celle de San Francisco et de Kansas City. Cela donnera lieu à du football passionnant au cours des prochaines années.

Un excellent match qui vient couronner une ville qui attendait ses champions depuis 50 ans. Une très longue attente qui ressemble à celle des partisans des Canadiens qui ont perdu hier. Il reste que le sport professionnel est un spectacle qui nous fait oublier les vicissitudes de la politique américaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *