• étude de cas
  • Comité dialogue-citoyens Sherbrooke
prix SQPRP 2009 - Or

Comité dialogue-citoyens Sherbrooke

--

Date : 2007-2008
Compétences : Gestion d'enjeux, Gestion de crise, Relations publiques
Domaine d'intervention : Municipal

Gestion d'enjeux et de crises

Contexte

Au printemps 2007, la Ville de Sherbrooke présentait à sa population son nouveau plan d’urbanisme unissant les plans d’urbanisme des 10 anciennes municipalités maintenant fusionnées. Ce nouveau plan d’urbanisme a soulevé beaucoup d’opposition tant de la part de la population que de certains organismes et groupes d’intérêts. Les débats concernaient surtout des choix faits par la Ville de Sherbrooke dans le cadre de son plan d’urbanisme en ce qui a trait aux préoccupations environnementales et à nos vieilles habitudes de consommation et de production. Les débats se sont soldés par le rejet complet du plan d’urbanisme par la population lors du référendum tenu en mai 2007.

Objectifs

Élaborer une stratégie de relance du processus de décision en matière de planification urbaine en faisant une large place au dialogue et en cassant la dynamique de confrontation entre les différents groupes impliqués.

Moyens déployés

  1. Analyser la situation;
  2. Rédiger un plan de communication;
  3. Développer un nouveau processus de consultation citoyenne;
  4. Participer à la mise en place de ce nouveau processus de consultation publique;
  5. Mener trois groupes de discussion (rédiger le guide d’animation, recruter les participants, animer les groupes);
  6. Rédiger un rapport final sur les groupes de discussion et élaborer des recommandations;
  7. Participer à toutes les rencontres des trois tables thématiques et du comité responsable des tables (plus ou moins 40 réunions de travail);
  8. Participer à l’organisation des conférences de presse;
  9. Rédiger divers outils de communication, etc.

Résultats

Le comité a obtenu une forte couverture médiatique et a permis de rétablir le dialogue entre les administrateurs et les citoyens. Concrètement, la majorité des recommandations émises par les tables thématiques du comité ont été acceptées par le conseil municipal qui a ensuite doté la Ville de Sherbrooke d’un plan d’action concret sur les sujets étudiés. Les citoyens et les groupes de pression ont salué l’initiative de la Ville de Sherbrooke et son ouverture à créer un climat de discussions.

Ce dossier a obtenu un prix Or, en 2009, par la Société des professionnels en relations publiques du Québec (SQPRP) qui reconnaît sa grande qualité.


Retour à la liste