Une vision commune pour l’avenir du centre-ville

--

Date: 19 juin 2013
Auteur: alex

Commerce Sherbrooke a organisé le 12 juin dernier une rencontre citoyenne portant sur l’avenir du centre-ville de Sherbrooke. Cet événement a marqué la fin des rencontres 2020 qui ont réuni près de 65 personnes issues du milieu associatif, scolaire, institutionnel, commercial, immobilier, social ou encore des gens d’affaires. Ces rencontres 2020 ont été animées par Jean-Pierre Bertrand, président du comité 2020 constitué de douze personnes. Elles avaient pour objectif de recueillir l’opinion des acteurs sherbrookois et de valider les orientations prises pour le nouveau plan directeur du centre-ville de Sherbrooke. Grandes orientations qui sont au nombre de trois : l’émergence d’une identité forte, unique et distinctive; la création d’un milieu de vie où sont présents des emplois attrayants dans le respect d’un cadre urbain harmonieux et le renforcement du cadre bâti et physique.
Ces rencontres ont représenté la deuxième étape d’un vaste projet de poursuite de la revitalisation du centre-ville de Sherbrooke. Rappelons que la première étape a consisté en la définition de grandes orientations permettant l’établissement d’une vision commune pour le nouveau plan directeur du centre-ville. Cette initiative avait, rappelons-le, été unanimement acceptée et validée par le conseil municipal de Sherbrooke en avril dernier.
La rencontre citoyenne du 12 juin a permis de réunir les citoyens pour, à la fois, rappeler l’évolution historique du centre-ville de Sherbrooke et leur donner la parole. Au terme d’une première heure animée par Nathaniel Allaire-Sévigny, les intervenants : MM. Mario Lebeau, Serge Paquin, Jean-Pierre Bertrand, Louisda Brochu et Gilles Marcoux ont rappelé le contexte et les enjeux de la revitalisation du centre-ville. Ils ont rappelé les débuts houleux de celle-ci avec des souvenirs aussi emblématiques que les marquises, la préservation du théâtre Granada, la disparition de l’usine Kayser ou encore la transformation du palais de justice en hôtel de ville. M. Marcoux a précisé l’énoncé de vision commune qui a découlé des rencontres 2020 avant de soumettre cette vision à l’avis des nombreux citoyens présents ce soir-là. Si certains ont rappelé leurs préoccupations concrètes : bruit, architecture, stationnement, la majorité a exprimé son souhait de s’approprier cette vision et a félicité le travail de Commerce Sherbrooke. Les prochaines étapes seront la constitution d’un rapport tiré de ces rencontres. Il sera rendu disponible aux Sherbrookois et aux Sherbrookoises qui souhaitent le lire. Viendra ensuite le temps de l’action pour continuer de créer un centre-ville « attractif et distinctif » comme l’énonce la vision développée.

pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *