Les maudites pancartes électorales

--

Date: 18 août 2015
Auteur: Daniel Nadeau

Nous sommes en campagne électorale. Vous entendez les mots et vous êtes déjà las. Des élections en plein été… Qui dit élections, dit affichage électoral et parmi ces affichages, il y a les traditionnelles pancartes des candidats. Plusieurs n’aiment pas l’affichage électoral et associent cela à de la pollution visuelle. Pourtant, les affiches électorales sont le meilleur moyen pour un candidat d’obtenir le premier élément clé de son élection : la notoriété. L’affichage électoral est de loin le moyen le plus sûr pour augmenter le taux de notoriété d’un candidat.

Source: Radio-Canada

Source: Radio-Canada

Pensez-y juste une minute, seriez-vous prêt à accorder votre confiance à quelqu’un que vous ne connaissez pas, quelqu’un dont le nom et le visage vous sont inconnus. La réponse à cette question est évidemment non. Alors il faut accepter au nom de la démocratie l’affichage électoral même si pour plusieurs cela apparaît comme de la pollution visuelle.

Si l’affichage électoral est important pour augmenter le taux de notoriété des candidats des divers partis, celui-ci nous permet également de deviner les stratégies de communication de chacun des partis en présence.

Les affiches électorales cette année nous indiquent que le Parti libéral du Canada mise sur ses candidats et sur la marque libérale puisque le nom du chef, Trudeau apparaît en très petit caractère. D’ailleurs, les concepteurs de ces affiches ont un peu raté leur coup avec le fond sombre parce que les affiches deviennent invisibles lorsque le ciel s’assombrit. Le NPD joue pour sa part sans surprise ses couleurs qui nous rappellent la vague orange et le nom de leur chef Thomas Mulcair est bien en évidence. Chez les conservateurs, naturellement le bleu est à l’honneur.

De manière générale, l’affichage se fait discret pour le moment, mis à part les libéraux et le NPD qui ont placardé leurs comtés au Québec, cependant cela ne saurait tarder pour que les autres partis s’y mettent. Clairement, nous sommes encore loin d’une campagne électorale sans affiches comme le souhaitent certains. Cela est impossible tant et aussi longtemps que les affiches seront le meilleur moyen pour accroître le taux de notoriété d’un candidat et par le fait même la chance qu’il aura de se faire élire comme député.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *