Publicité et médias

--

Date: 7 octobre 2015
Auteur: Daniel Nadeau

La publicité dans nos vies

Nous sommes tous exposés à de nombreuses publicités dans une journée. L’industrie de la publicité s’impose de plus en plus dans nos vies de consommateurs et de citoyens.

Pire avec le Web 2.0

Cette publicité omniprésente fascine et agace à la fois. Elle nous impose de nombreux choix par les centaines de messages que nous recevons chaque jour. C’est encore pire avec le Web 2.0 puisque la publicité réussit à s’infiltrer dans nos recherches sur la toile par mille et une façons.publicité et médias

La publicité, la fin d’un processus

Ce que nous savons moins en tant que citoyens/consommateurs c’est qu’une publicité c’est la fin d’un processus complexe et long. Derrière ce panneau publicitaire, cette circulaire ou cette réclame télé, il y un énorme travail de préparation. C’est ce travail en amont de l’annonceur qui déterminera le type de message et les meilleurs canaux pour nous rejoindre.

La création, le travail fondamental

C’est l’étape de la création qui est la plus fondamentale dans le travail de création publicitaire. C’est à cette étape que l’on pensera le type de message. On ne produit pas un message imprimé de la même façon qu’un message télévisuel. Il faut donc, avant l’étape de création, bien connaître sa clientèle cible, ses objectifs-marketing afin de déterminer les meilleurs véhicules publicitaires à emprunter pour atteindre nos cibles. Le meilleur message publicitaire qui n’atteindra pas son public est un acte inutile et une dépense injustifiée. Au cœur d’une campagne publicitaire réussie, il doit donc y avoir une stratégie de communication claire et où tous les aspects seront traités. Pour la publicité, la clef de voûte de la réussite c’est le placement média.

La publicité, une industrie envahissante

Il se dépense quelques centaines de milliards de dollars en publicité au Québec chaque année. Pour chaque dollar de création, il peut se dépenser 10 000 $ de placement média. Pourtant, la plupart du temps, surtout les annonceurs locaux négligent de bien identifier leurs clientèles cibles et leurs objectifs-marketing. Ce faisant, ils dépensent leur argent en pure perte ou pour des résultats moindres. Il faut avant de penser communiquer, savoir pourquoi l’on communique et à qui l’on veut s’adresser. C’est le nerf de la guerre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *