La soirée des élections!

--

Date: 20 octobre 2015
Auteur: Daniel Nadeau
election radio-canada

Source: Radio-Canada

Hier, c’était soirée des élections au Canada. Tous les grands réseaux de télévision avaient mis le paquet pour bien informer la population canadienne des résultats. Je n’ai regardé que les reportages de Radio-Canada français et du réseau TVA. J’ai été plus assidu à Radio-Canada, plate-forme interactive permettant de consulter les résultats en direct a été une valeur ajoutée à ma soirée électorale.

De manière générale, l’expérience a été assez concluante et peu de pépins techniques sont venus gâcher notre plaisir. Néanmoins, même si Patrice Roy cherchait à nous convaincre que le temps passait vite avant d’obtenir les résultats, ce ne fut pas si vrai que cela. Après les premiers résultats des Maritimes, il était clair qu’il se passait quelque chose. Une sorte de vague rouge semblait s’abattre sur le Canada. Les analystes n’en croyant pas leurs yeux nous ont invités à la prudence et nous ont invités à ne pas tirer de conclusions hâtives des sondages et de ce que nous voyions de nos propres yeux. L’analyste Daniel Lessard nous a même rappelé que les sondeurs se sont lourdement trompés notamment en Grande Bretagne. À Radio-Canada, il y avait beaucoup de blabla et des interventions pas toujours opportunes puisqu’elle nous empêchait de comprendre la portée des résultats. Pas facile la télé en direct. Le « timing » n’est pas toujours au rendez-vous. Pauvre Françoise Boivin de qui nous n’avons jamais entendu l’opinion sur sa cruelle défaire. Sur le registre de l’amertume, l’ex-député Yvon Godin, un pilier de la démocratie canadienne de l’Acadie, aura remporté la palme. Il risque de figurer dans le prochain Bye Bye de fin d’année…

Pendant ce temps, au réseau TVA, Jean-Marc Léger nous expliquait les résultats avec sondages à l’appui. Il n’a pas tardé à mettre en perspective la courbe ascendante des dernières semaines des résultats de sondage pour les libéraux et le début d’une certaine vague rouge en Atlantique. Le récit et l’analyse de Jean-Marc Léger rendaient la soirée passionnante. Les analyses étaient fort pertinentes et Pierre Bruneau comme toujours a été très bon. TVA est aujourd’hui un joueur de premier plan dans la couverture de l’actualité et Radio-Canada aurait avantage à s’en souvenir.

soirée élections fédérales 2015

Source: TVA

À Radio-Canada, il y avait beaucoup de blabla et surtout les interviews des journalistes venaient parfois, trop souvent, nous priver de l’analyse des résultats qui nous intéressaient surtout à partir de 9 h 30 alors que les résultats déboulaient comme un déluge sur les Canadiens. Il y aurait eu aussi un avantage à intégrer les sondages et les prévisions dans l’analyse des résultats.

Bref, même si Radio-Canada a gagné la course de l’annonce d’un gouvernement libéral et celle d’un gouvernement majoritaire, les radio-Canadiens gagneraient à imiter TVA sur certains aspects. Un Jean-Marc Léger, à l’analyse pénétrante, sondages à l’appui, manquait à l’appel à Radio-Canada. Après tout, les sondages disaient vrai cette fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *