Utiliser les réseaux sociaux pour faire des relations publiques?

--

Date: 27 novembre 2015
Auteur: Daniel Nadeau

La question se pose. Doit-on utiliser les réseaux sociaux pour faire des relations publiques? La réponse simple est oui, mais il faut le faire avec intelligence et doigté.

Il faut d’abord savoir que les réseaux sociaux ne sont pas une solution toute faite qui tombe du ciel. Pour avoir une audience, il faut d’abord que votre organisation puisse avoir une communauté. Une communauté ça ne se bâtit pas en criant ciseau. Il faut donc avoir une présence sur le Web et l’alimenter de contenu sur une base régulière.utiliser les réseaux sociaux

Une fois que l’on se dote d’un site Web et que l’on se crée des communautés virtuelles, il faut savoir l’alimenter en fonction des objectifs et des stratégies qui s’inscrivent dans le plan d’ensemble.

Pour faire des relations publiques efficaces sur le Web, il faut donc y avoir une présence et des communautés qui nous suivent à partir des réseaux sociaux. Lesquels?

Facebook est un réseau social qui est fréquenté par 59 % des Canadiens. C’est un réseau à privilégier même si ce n’est pas la panacée. Mon amie, la blogueuse spécialiste de la conversation sociale, Michelle Blanc, croit pour sa part que la réputation de Facebook est surfaite et que ce n’est pas une solution pour les entreprises qui souhaitent se bâtir une image de marque. Nonobstant cette réserve, Facebook m’apparaît comme un réseau social incontournable pour les entreprises qui s’adressent à des consommateurs. Il faut cependant alimenter régulièrement sa page Facebook et s’en servir non pas seulement comme un outil de promotion, mais aussi comme un outil de service clientèle.

Google+ est un réseau fort intéressant bien qu’il tarde à livrer ses promesses. Il n’en demeure pas moins qu’il est fort utile et qu’il est fort bien référencé par les moteurs de recherche de Google. D’ailleurs, l’un des nerfs de la guerre du Web c’est de voir le nom de son entreprise apparaître en première page, parmi les premiers, sur les moteurs de recherche. En ce cas, Google+ est un outil fort utile pour vous aider à atteindre ce résultat.

Pour faire affaire avec d’autres entreprises, le meilleur véhicule est sans conteste le réseau LinkedIn. C’est le meilleur véhicule pour créer son réseau d’affaires et pour faire valoir son expertise pointue. C’est aussi un excellent outil de recrutement et un lieu à privilégier afin de créer une image d’employeur de marque.

Twitter est un réseau essentiel pour les organisations qui ont plusieurs nouvelles par semaine à diffuser. Des informations courtes et objectives idéales pour un service de police, des médias d’information ou des compagnies de transport de passagers ou encore pour des informations routières et des informations d’intérêt public comme des villes doivent en diffuser régulièrement.

Il y a beaucoup d’autres réseaux qui peuvent être utiles à des organisations comme Pinterest, Instagram, ou encore la publication d’une infolettre qui est souvent l’outil privilégié pour mieux servir ses clients et les membres de son réseau d’affaires.

Quoi que l’on en pense, de nos jours les réseaux sociaux sont incontournables pour faire des communications et des relations publiques, mais il faut bien les apprivoiser afin d’en tirer le maximum pour l’entreprise.

Cela est clair lorsque l’on prend conscience que plus de 70 % des Québécois utilisent des médias sociaux, que plus de 90 % des utilisateurs ont entre 18 et 44 ans et que plus des deux tiers se connectent à leur compte une fois par jour. (Source : La Presse, Martin Primeau, « Choisir le bon média social », 25 novembre 2015, p. 9, La Presse Affaire)

La révolution numérique est là pour de bon. Vaut mieux l’apprivoiser que la subir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *