Comment choisir un consultant en communication (suite)

--

Date: 1 février 2016
Auteur: Daniel Nadeau

Un autre critère important pour faire un choix de son consultant en communication c’est d’obtenir un service à juste prix.

Le Prixconsultant en communication prix

La question du prix des services de consultants en communication et relations publiques est le plus grand enjeu du choix d’un consultant. Trop souvent, des clients potentiels, peu convaincus de l’importance de la communication ou encore mal informés de la complexité des services proposés, vont choisir une ressource en communication en fonction du prix. Ce qui peut être une erreur majeure pour l’entreprise ou pour l’organisation.

Comment savoir le prix juste d’un service en communication?

Cette question n’est pas simple. Le prix des services de professionnels en communication et en relations publiques se compte en heures avec un tarif horaire déterminé. Le client potentiel a tendance, comme toute personne lors de l’achat d’un service, à sous-estimer le temps requis pour réaliser le mandat qu’il veut confier à une firme extérieure. Par exemple, il sous-évalue généralement le temps de la ressource requise en matière de prise de connaissance du dossier.

Si vous avez fait le choix de faire affaire avec une ressource extérieure plutôt qu’à une ressource de votre organisation, vous devez payer un certain prix pour la mise à niveau de la connaissance de cette ressource de votre organisation et de votre projet. Un professionnel qui ne prévoit pas de temps facturable pour comprendre votre dossier et votre organisation devrait susciter votre méfiance.

D’autre part, le professionnel que vous avez retenu qui a beaucoup d’expérience devrait mettre moins de temps à comprendre les enjeux qu’un professionnel débutant sur le marché.

Outre le temps requis pour réaliser les diverses étapes du mandat que vous voulez confier, il y a la question du taux horaire. Vous ne serez pas étonné d’apprendre que les taux horaires des professionnels de communication et de relations publiques à Sherbrooke sont plus bas que ceux exigés à Montréal ou à Toronto. Par exemple, mon entreprise facture un taux horaire de 175 $/h en gestion de crise alors qu’à Montréal le taux horaire exigé pour le même travail est plutôt de 300 $/h.

Généralement, les taux suivants sont exigibles pour des mandats en communication et en relations publiques pour du personnel ayant de deux à dix ans d’expérience. Un professionnel de moins de deux ans d’expérience a un tarif de 85 $/h. Une expérience de deux à sept ans d’expérience se tarife à 125 $/h alors que ceux qui ont plus de 20 ans d’expérience peuvent facilement facturer jusqu’à 225 $/h à Sherbrooke.

Au Cabinet de relations publiques et de communication Nadeau Bellavance, nos taux horaires sont les suivants :

  • 65 $/h pour des tâches de secrétariat, de mise en forme graphique et de révision de textes;
  • 85 $/h pour des tâches de coordination, d’organisation d’événements et de liens avec des fournisseurs;
  • 125 $/h pour des tâches de rédaction, de conseil, de relations de presse et d’accompagnement dans des activités de communication;
  • 175 $/h pour des réflexions stratégiques, des conseils en matière de gestion d’enjeux et de crise et pour des conseils « on the spot».

Ces tarifs horaires correspondent à des réalités de salaires versés et à des coûts de bureau de professionnels. Demain, je ferai dans un autre billet comparant l’exercice du taux horaire pratiqué par un directeur de communication dans une ville ou une université avec celui de mon bureau. Vous serez étonné de constater que les 175 $/h que je facture pour mes services, qui paraissent à première vue élevés, sont très comparables aux salaires versés par des organismes publics à des gens qui ont la même expérience que moi. À lire demain, ce sera instructif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *