L’ère des robots

--

Date: 8 juin 2016
Auteur: Daniel Nadeau

Samedi dernier, le chroniqueur Éric Desrosiers du journal Le Devoir a écrit une intéressante chronique sur l’arrivée des robots dans notre vie. En amorce de son texte, il écrivait ; «  les robots arrivent. Ils ne prendront pas tous les emplois, mais ceux qu’ils laisseront – ou créeront – risquent encore de creuser plus les inégalités. » Robots

Sa réflexion prend appui sur l’annonce la semaine dernière du géant taiwanais Foxconn qui a remplacé plus de 50 % de ses employés de ses usines de Kushuan en Chine par des robots. Ce qui fait dire au chroniqueur, répétant ainsi les propos du p.-d.g. d’Autodesk, Carl Bass que « les usines du futur n’auront plus que deux employés : un travailleur et un chien. Le travailleur sera chargé de nourrir le chien et le chien sera là pour empêcher l’employé de toucher aux équipements. » 

Cela ne relève pas que du fait anecdotique. Les nouvelles technologies, la robotique et les Tics modifieront profondément nos modes de vie. Déjà, on imagine que la livraison à domicile pourra être remplacée par des drones télécommandés. Il existe aujourd’hui des logiciels de traduction très performants. Certaines entreprises mènent des expériences où les rédacteurs de texte sont remplacés par des ordinateurs. On peut même programmer des ordinateurs pour écrire des romans.

Le phénomène de la robotisation touchera plus particulièrement les gens les moins scolarisés parce qu’ils sont plus faciles à remplacer. Bien sûr, il y a encore un avenir dans les secteurs où l’on doit s’adapter sans cesse à des informations nouvelles ou qui nécessitent des habiletés en relations interpersonnelles. Il ne faut cependant pas se leurrer. Nous ne sommes qu’au début de cette formidable révolution du 21e siècle qui fait place plus au traitement des données que de la matière. On appelle ce phénomène la quatrième révolution industrielle. C’est pourquoi l’innovation demeure une priorité de tous les instants. Cela explique également l’importance qu’une société devrait accorder à l’éducation et à la formation de sa main-d’œuvre.

Les robots ce n’est pas pour demain, ils sont déjà là. Même lorsque j’écris des billets sur ce blogue je tiens compte de certaines caractéristiques pour que les robots de Google et ses logarithmes reconnaissent mes textes sur le Web pour améliorer le référencement de mon site Web.

Êtes-vous conscients que nous vivons à l’ère des robots?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *