Crédulité et relations publiques : la fiction dépasse la réalité!

--

Date: 12 août 2016
Auteur: Daniel Nadeau

La période estivale c’est le moment du « farniente ». Au hasard de mes pérégrinations estivales, je me suis beaucoup amusé à regarder un film sur la chaîne Netflix intitulé Special Correspondents de Ricky Gervais. Eh oui, le Ricky Gervais du Ricky Gervais Show.Rick Gervais Peut-être l’ignorez-vous, Ricky Gervais est un acteur, chanteur, humoriste, scénariste, réalisateur et producteur britannique qui est né en 1961 d’un père Canadien français. On l’a surtout connu dans la série The Office où il incarnait David Brent.

Le film que j’ai visionné, film qu’il a écrit, scénarisé et joué, est l’histoire d’un journaliste raté de la radio à New York, Frank Bonneville (Eric Bana). Il est envoyé à Quito en Équateur, pour un reportage accompagné de son ingénieur du son Ian Finch, ils ne s’y rendront jamais, au moins pas au moment prévu, parce que Finch en peine d’amour a jeté les billets et les passeports dans une benne à ordure.Special correspondent Forcés de faire des reportages de Quito, les deux compères font des reportages fictifs en face de leur station de radio, au-dessus du restaurant qu’ils fréquentent, et cela fonctionne un temps. La femme de Finch, complice d’adultère avec Bonneville, se fera une gloire de la disparition de son mari et fera fortune en lançant sa carrière d’auteur-compositeur avec sa chanson fétiche One dollar for our Heroes. Un film amusant, plein d’humour, une satire sur le journalisme d’aujourd’hui, un film à voir.

Mais la fiction rejoint toujours la réalité et je n’ai pu m’empêcher de penser en visionnant le film de Gervais qu’en ce moment a lieu aux États-Unis d’Amérique, une grande performance d’acteur, celle de Donald Trump. Ce dernier remet en cause les fondements mêmes de la démocratie. Au-delà des idioties qu’il peut dire, et Dieu sait qu’il est capable d’en dire beaucoup, il remet en cause la légitimité des élections américaines. Il affirme que les élections seront truquées s’il n’en sort pas victorieux. Une déclaration lourde de sens dans un pays où on a déjà volé une élection sous Georges W. Bush dans l’État de la Floride au candidat démocrate Al Gore. Si bien que c’est la Cour suprême qui a dû trancher à la fin. sides show don

Quand on regarde l’imaginaire de Ricky Gervais et que l’on pense en même temps à l’imaginaire politique américain, on ne se surprend guère de l’existence de tant d’adeptes de la théorie du complot chez nos voisins américains et on est plutôt inquiet de la montée d’un visage politique comme celui de Donald Trump. Dans cet exemple, la réalité dépasse la fiction. Mais ne gâchez pas votre plaisir et regardez ce film de Richy Gervais, un excellent divertissement pourvu que vous oubliiez l’existence de Donald Trump et la campagne présidentielle américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *