Un Donald Trump, ça trompe, ça trompe énormément…

--

Date: 4 octobre 2016
Auteur: Daniel Nadeau

Un air bien connu que cette petite comptine de notre enfance. Je ne sais si les Américains ont une version de cette comptine bien à eux, mais ils ont maintenant une version « très Donald Trump »donald-trump de la réussite en affaires. Mesdames messieurs, faire preuve de génie en affaires aux États-Unis d’Amérique c’est selon l’évangile Donald Trump ne pas payer ses impôts.

Il y a un immense paradoxe de la démocratie américaine qui s’offre en pâture à l’opinion publique et je suis bien curieux de voir ce que cela donnera en matière de gains ou de pertes dans les résultats des sondages et, voir ces résultats par États. Jusqu’à ce jour, les clowneries de Donald Trump ont eu un effet de renforcer sa popularité auprès d’une large portion de l’électorat blanc qui est en colère. Plus Donald Trump vocifère des insultes auprès des minorités, des femmes, des médias ou de la classe politique de Washington, plus il est populaire auprès de cette clientèle de mâle blanc de plus de 50 ans en colère. C’est le paradoxe actuel de la démocratie américaine que nous révèle la présente campagne électorale présidentielle.

Il sera intéressant de voir maintenant la réaction de cette frange importante de l’électorat américain qui soutient la candidature de Donald Trump devant ces nouvelles révélations selon lesquelles il n’aurait pas payé d’impôt depuis plus de 20 ans en usant de la complexité des lois fiscales américaines et du nombre de compagnies impliquées dans ce stratagème légal, mais amoral. Le montant des pertes des entreprises de Donald Trump évalué à 916 millions de dollars américains ne donne pas nécessairement confiance en ses qualités de gestionnaire pour diriger la plus grande démocratie d’Amérique. Les révélations du New York Times du dernier weekend devraient se faire ressentir sur les résultats des prochains sondages et sur la popularité de Donald Trump auprès de l’opinion publique américaine.

Hier, le bureau du procureur général de L’État de New York a demandé à la Fondation de Donald Trump de cesser immédiatement de recueillir des dons. On soupçonne cette fondation de pratiques illégales, voire même frauduleuses.

À 36 jours de l’élection, Donald Trump vit des moments difficiles dans sa tentative de conquête de la Maison-Blanche. Reste à voir maintenant la réaction de l’opinion publique. Je ne suis pas certain encore que ces faits troublants couleront la candidature de Donald Trump auprès de l’opinion publique américaine. Trois raisons militent en ce sens, la colère irrationnelle d’une frange importante de l’électorat et sa haine pour les élites, la faible littératie d’une large portion de l’électorat américain et le sexisme latent. L’élection à la présidence américaine est passionnante sous bien des aspects notamment pour nous révéler le phénomène Donald Trump. Elle est aussi particulièrement intéressante comme révélateur de l’âme américaine sous son image la plus sombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *