Bob Dylan, le rebelle du Nobel

--

Date: 14 octobre 2016
Auteur: Daniel Nadeau

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’aime passionnément Bob Dylan. Toute son œuvre est un puissant symbole d’une Amérique généreuse, contestatrice des glorieuses années de prospérité et du triomphe de l’idéalisme américain de la génération des « baby-boomers ». Voir son œuvre récompensée et soulignée par le prix Nobel de littérature ne peut que me combler de joie.

Pour celles et ceux qui connaissent peu ou pas le prix Nobel de littérature, bob-dylan_1rappelons ceci : « Le prix Nobel de littérature (Nobelpriset i litteratur en suédois) récompense annuellement, depuis 1901 un écrivain ayant rendu de grands services à l’humanité grâce à une œuvre littéraire qui, selon le testament du chimiste suédois Alfred Nobel « a fait la preuve d’un puissant idéal ». Récompense considérée comme la plus prestigieuse et la plus médiatique au monde, le prix Nobel met en lumière un auteur et ses travaux. Il lui assure une promotion à l’échelle planétaire, une renommée internationale et une certaine aisance financière. »

Que l’œuvre de Bob Dylan soit reconnue comme une grande œuvre littéraire qui a marqué l’histoire de l’humanité c’est extraordinaire. bob-dylanIl est vrai que Bob Dylan représente à lui seul un grand pan de l’histoire américaine. Son œuvre contient une synthèse de la poésie surréaliste de la « beat generation », le militantisme du folk, l’énergie révoltée du rock et une chronique de la vie quotidienne de l’Amérique au temps de sa prospérité et de la contestation de sa jeunesse notamment contre la guerre du Vietnam. Il a composé des chansons mémorables, pour n’en nommer que deux, dont « Things Have Changed » et « Blowin In The Wind ».

L’un des grands poètes et interprètes du 20e siècle, Bon Dylan, a souvent reçu des prix là où on ne l’attendait pas. En 2008, il a reçu le prix Pulitzer qui récompense habituellement des travaux de journalistes. Le jury avait alors écrit que Bob Dylan s’était : « distingué pour son profond impact sur la musique populaire et la culture américaine, à travers des compositions lyriques au pouvoir poétique extraordinaire. »

L’académie du Prix Nobel a présenté Bob Dylan comme une icône, une légende du folk. Le principal intéressé a déclaré : « Les chansons ne sont pas apparues par magie, je ne les ai pas fabriquées à partir de rien. J’ai appris à écrire des paroles en écoutant des chansons folk. Et je les ai jouées (…), je n’ai rien chanté d’autre que des folk songs, et elles m’ont ouvert le code pour tout ce qui est de bonne chasse, tout ce qui appartient à tout le monde. »

Bob Dylan, icône d’une génération et symbole puissant d’une Amérique révolue que l’existence de Donald Trump nous rappelle hélas avec brutalité. Que l’on reconnaisse ce grand poète est-il un signe qu’il faut garder espoir en l’humanité et en l’Amérique? Seul l’avenir nous le dira…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *