La fête de Montréal

--

Date: 19 mai 2017
Auteur: Daniel Nadeau

J’ai quitté Montréal depuis de nombreuses années, mais encore aujourd’hui c’est ma ville. Cette semaine, ce fut le lancement des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Cela nous rappelle comment cette ville est importante dans l’imaginaire de tous les Québécois et de toutes les Québécoises.

Montréal c’est la capitale de la Francophonie en Amérique. N’en déplaise à mes amis de Québec, Montréal reflète la diversité du monde contemporain et sa richesse. Il est de bon aloi pour bien des nationalistes de s’inquiéter de l’avenir de la langue française à Montréal. Pourtant, cette ville aux mille clochers est encore aujourd’hui un haut lieu de la culture française en Amérique.

Montréal la festive, Montréal la corrompue, Montréal aux mœurs légères et Montréal aux innombrables cônes oranges demeure encore aujourd’hui la seule métropole du Québec. Si le Québec veut vivre pleinement son urbanité, il peut aller à Montréal. Comme on le dit familièrement, c’est là que cela se passe.

Montréal est le lieu par excellence de l’histoire du peuple québécois d’ascendance canadienne-française. C’est dans cette ville que l’on a vécu l’émeute liée à la suspension de l’idole Maurice Richard, les grandes grèves de la police et des pompiers ont été vécues là aussi. Même chose pour les grandes manifestations contre le bill 63 et pour les grévistes de Lapalme. Les rues de Montréal ont aussi été le théâtre privilégié du Printemps érable, dernier grand sursaut de mobilisation populaire au Québec propulsé par les étudiantes et les étudiants du Québec.

Montréal c’est aussi le rendez-vous des sportifs, des festivals, des grands événements culturels. Montréal c’est la vie du Québec. Montréal fut aussi le lieu où l’on incendia le parlement du Canada-Uni, le lieu de grandes violences contre les patriotes et un lieu où le mysticisme religieux de ses fondateurs tant Jeanne-Mance, que Marie de l’Incarnation ou Marguerite Bourgeoys. Lieu de vie des premières communautés amérindiennes à Hochelaga, Montréal est la synthèse de notre histoire.

Cette semaine, les célébrations ont bien débuté avec l’illumination du pont Jacques-Cartier ainsi qu’avec le dévoilement du premier emplacement de Ville-Marie au Musée de la Pointe-à-Callières. Tout au long de l’été, les Montréalais célèbreront leur ville. Le Québec tout entier s’invitera à la fête. Un bon moment pour oublier les embouteillages, les cônes orange, les cols bleus, les pantalons de clown des policiers et les affaires de corruption. Fêtons Montréal…

En cette année du 375e anniversaire de la fondation de cette ville, il est bon de se rappeler sa place immense dans notre vie collective. Si Montréal a façonné notre passé, il va de soi de penser qu’elle façonnera aussi notre avenir.

Bonne fête Montréal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *