Encore le terrorisme

--

Date: 5 juin 2017
Auteur: Daniel Nadeau

Ce dernier weekend, la terreur a encore frappé Londres. De nouvelles victimes se sont ajoutées au triste bilan des fous d’Allah. C’est toujours la même chose, nous avons peu de prise sur ce type de folie meurtrière. Il est difficile de se protéger totalement pour les prévenir. Chaque fois, ces attentats ont une dimension symbolique rappelant que les auteurs de ces attentats s’attaquent à nos modes de vie, à nos valeurs et à notre civilisation occidentale issue de l’Europe des Lumières. Cette fois, c’est la tenue prochaine d’un scrutin électoral au Royaume-Uni.

Dans l’exercice de cette terreur, ces terroristes atteignent quand même des cibles. Ils distillent en nous le désir d’en finir avec eux. Cherchant ainsi à faire monter en nous des sentiments d’intolérance et de détestation de tous les musulmans. Cela aiderait à leur discours contre les mécréants pour le recrutement de leurs coreligionnaires. Ils font aussi monter les enchères quant aux enjeux sécuritaires. Le difficile équilibre entre notre sécurité et nos libertés se trouve ainsi fragilisé, faisant naître parmi nous par le fait même un faux débat entre les sécuritaires et les insouciants. Pire encore, ces événements à répétition et pour lesquels nous devons avouer notre impuissance donnent de la crédibilité à la montée d’une parole politique de droite et extrémiste, revancharde et surtout prônant l’exclusion des autres sur la base de leur religion, de leur race ou de leur langue.

Nous avons deux devoirs devant ces attentats :

Ne jamais accepter cela comme faisant partie de notre quotidien est notre tout premier devoir. Nous devons sans cesse dénoncer ces gestes et leurs auteurs. Il faut punir les coupables selon nos lois quand ils ne se sont pas tués eux-mêmes et leur faire sentir qu’ils ne nous auront pas à l’usure.

Puis, il faut que nous travaillions tous dans nos milieux respectifs à faire reculer l’intolérance, la discrimination, le racisme, l’exclusion et la violence sous toutes ses formes. Il faut garder le cap sur nos valeurs de démocrate et rester plus que jamais ouvert aux autres différents de nous que ce soit par leur langue, leur race ou leur religion. Nous ne pouvons pas nous avouer vaincus devant ces fous d’Allah qui s’en rendront bien compte un jour que les vierges promises au paradis ne sont qu’une preuve supplémentaire de leur ignorance et de leur candeur devant ceux qui promettent à ces esprits fragiles un monde meilleur. Le monde meilleur est à la portée de celles et de ceux qui veulent le bâtir pas des gens qui souhaitent l’inventer par les élucubrations religieuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *