La grande Simone Veil n’est plus

--

Date: 5 juillet 2017
Auteur: Daniel Nadeau

De toutes les femmes françaises de l’histoire contemporaine, celui de Simone Veil figure parmi les plus associés à la lutte des femmes pour l’égalité. Contrairement à une Simone de Beauvoir, l’approche de madame Veil pour promouvoir l’égalité des hommes et des femmes est passée par l’action politique.

Survivante de la Shoah et féministe convaincue, Simone Veil était une ardente féministe qui a fait voter en 1974 la loi portant son nom sur l’interruption volontaire de grossesse alors qu’elle était ministre de la Santé sous Valéry Giscard d’Estaing. Simone Veil était pourtant une centriste de droite aux valeurs républicaines bien ancrées. Elle a été l’une des figures politiques les plus populaires de France. Elle a aussi été élue à l’Académie française en 1994. En 2012, elle a été promue à la distinction grand officier de l’ordre de la Légion d’honneur.

Madame Veil a connu une brillante carrière et a été une figure importante de l’action féministe en France. D’approche pragmatique, elle s’est opposée au mariage entre conjoints du même sexe. Ses valeurs de droite républicaine font la preuve que l’on peut concevoir un visage du féminisme qui peut emprunter plusieurs voies et non pas seulement celles de gauche sans pour autant dénier le fait élémentaire qu’il fait partie de ce grand combat des femmes pour l’égalité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *