Sherbrooke, hôtesse du conseil général de la Coalition Avenir Québec

--

Date: 27 novembre 2017
Auteur: Daniel Nadeau

Ce weekend, nous avions de la grande visite à Sherbrooke. Depuis vendredi dernier, le chef de la deuxième opposition officielle à l’Assemblée nationale, monsieur François Legault était parmi nous alors que plus de 600 militants de la CAQ s’étaient réunis pour discuter de son programme sur la famille et la classe moyenne. Ce fut un événement réussi où l’on a pu sentir l’enthousiasme des militantes et des militants qui sentent que leur parti a le vent dans les voiles et que la CAQ représente plus que jamais une alternative sérieuse à l’actuel gouvernement libéral de Philippe Couillard.

Lors des travaux de ce conseil général, les militants studieux ont adopté de nombreuses résolutions pour améliorer le sort des familles québécoises et se sont aussi prononcés pour un programme solide afin de venir en aide aux entreprises dans les régions du Québec pour soutenir le développement économique du Québec.

Dans son allocution d’hier, en fin de matinée, le chef de la Coalition Avenir Québec François Legault a réitéré sa foi en un Québec ambitieux qui met toutes ses énergies à améliorer le sort des familles québécoises en les aidant dans leur vie quotidienne tant dans leur portefeuille que dans les services offerts en matière de santé et d’éducation. François Legault s’est dit fier de voir que la ténacité de ses troupes à harceler le gouvernement libéral pour remettre de l’argent dans les poches des familles québécoises a été enfin entendue par le gouvernement Couillard qui a annoncé de nouvelles favorables aux familles lors de son mini-budget de la semaine dernière. « Imaginez-vous, si comme deuxième opposition on a réussi à obtenir cela du gouvernement libéral, ce que l’on va réussir une fois que nous serons au pouvoir ».

Le chef de la Coalition Avenir Québec a aussi réitéré que la CAQ était résolument en faveur du soutien aux familles pour leur permettre d’avoir un deuxième ou un troisième enfant. Il a aussi réitéré avec force que sa formation politique était pour l’immigration, mais pour une immigration réussie. Une immigration où l’on choisirait mieux les nouveaux Québécois en regard des besoins du marché du travail pour ne plus voir chez eux des taux de chômage à 15 % et aussi une politique d’immigration qui réussira à franciser les nouveaux Québécois. C’est fondamental, dit monsieur Legault, de réussir notre immigration pour soutenir le développement économique du Québec.

François Legault a aussi vanté la force de son équipe et s’est dit persuadé que la troisième voie offerte aux Québécoises et aux Québécois sera celle du changement souhaité et du début d’une nouvelle prospérité. Pour le chef de la CAQ, avoir de l’ambition pour le Québec sera payant pour sa formation politique.

Les gens présents ont apprécié le discours de leur chef et sont repartis dans leur région respective motivée à souhait pour le prochain combat électoral qui est déjà amorcé à L’Assemblée nationale. 2018 s’annonce une année fertile en rebondissements sur la scène politique. Ce sera intéressant de suivre cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *